En médecine, plusieurs disciplines sont tournées vers la prise en charge et le traitement des pathologies psychiques et psychologiques. Ce sont toutes des disciplines sœurs, cependant, chacune d’entre elles traite des cas spécifiques. Le psychothérapeute ne fait pas exactement la même chose que le psychopraticien, le psychanalyste ou le psychiatre. Découvrez ici quand et dans quel cas vous devez consulter un psychopraticien.

La différence entre psychopraticien, psychothérapeute, psychiatre et psychanalyste

La distinction entre la psychothérapie, la psychiatrie et la psychanalyse est souvent confuse. Le psychothérapeute peut s’occuper des personnes qui souffrent de problèmes psychologiques ou d’autres difficultés dans leur vie quotidienne. Seulement, il utilise des thérapies non médicamenteuses et ne prescrit pas de médicaments. C’est un professionnel qui peut être chargé d’une mission de prévention et de promotion de la santé mentale au sein d’une collectivité, d’un hôpital, d’un centre de rééducation ou d’insertion professionnelle, etc.

En effet, la psychothérapie regroupe une diversité de pratiques (thérapies de groupes, de couple, de famille, psychothérapies brèves ou longues, etc.). À cet effet, certains psychothérapeutes sont formés au sein d’une école, mais cela n’est pas indispensable au cursus pour exercer le métier. Il n’y a pas de diplôme d’État reconnu pour cette fonction. Toutefois, les psychothérapeutes doivent être inscrits au répertoire national des psychothérapeutes (RNP) pour pouvoir exercer. Ce répertoire est tenu par le Conseil national des établissements de santé et de services sociaux (CNESSS), il est consultable sur son site.

Un psychopraticien est un professionnel qui peut fournir des formes de soutien pour aider les gens à gérer leur mal-être (manque d’estime de soi, deuil, problèmes de couples, etc.). Les psychopraticiens travaillent généralement dans des cabinets privés.

Le métier de psychopraticien consiste à utiliser des techniques de thérapie pour aider les patients à se sentir mieux. Il ne peut pas donner de prescriptions médicales et utilise plutôt différents types de thérapies comme l’hypnose ou l’art-thérapie pour l’introspection de ses patients. Il leur permet également d’accéder à des méthodes plus douces comme le neurofeedback qui aide à atténuer les symptômes, tout en enseignant des techniques d’adaptation – le tout par des moyens non médicaux !

consultation psychopraticien

Une séance de psychothérapie chez Alix Leduc, psychopraticienne à Paris 75006

Le psychothérapeute n’a pas le même rôle que le psychiatre qui est un médecin spécialisé en psychiatrie et qui exerce en institution. Contrairement à lui, le psychothérapeute exerce dans son cabinet privé ou lors des consultations externes et dans des structures privées ou publiques. Le psychiatre peut s’occuper spécifiquement de personnes atteintes de troubles psychiques, avec un diagnostic légal (schizophrénie, dépression majeure, psychotique…).

À la différence du psychothérapeute et du psychiatre, le psychanalyste est une personne qui a suivi une formation psychanalytique dans une école d’analyse. Celle-ci n’est pas nécessairement reconnue par l’État. Les psychanalystes ne peuvent pas faire de psychothérapie, mais ils peuvent donner des consultations ou des soins en instituts de psychanalyse. De plus, leur travail repose sur une méthode thérapeutique qui a pour but de faire parler le patient. C’est un dialogue qui permet de faire émerger les troubles dont souffre le patient. L’analyse consiste à analyser et à comprendre la situation du patient pour l’aider à régler ses problèmes. La psychothérapie est également une méthode thérapeutique qui a pour but de faire parler le patient, mais elle a un point de vue différent. En effet, le psychopraticien demande au patient ce qu’il ressent dans le but de l’aider à se comprendre lui-même.

Qu’est-ce qui peut vous amener à consulter un psychopraticien ?

Le stress, un désir excessif de perfectionnement, la colère, les conflits relationnels avec votre conjoint, vos enfants ou vos collègues, les pensées négatives, un comportement destructeur, voici autant de motifs qui peuvent vous pousser à consulter un psychopraticien. Chacun de ces éléments témoigne d’un état ou d’une situation dont vous n’arrivez pas à sortir par vos propres moyens.

Si vous êtes pris au piège d’une émotion négative qui vous submerge ou d’une situation qui affecte votre bien-être, vous avez alors besoin d’être aidé. Le psychopraticien est le professionnel le mieux indiqué pour votre cas. Grâce à son intervention, vous pourrez comprendre pourquoi vous en êtes arrivé là et ce qu’il faut pour que vous puissiez repartir sur des bases plus équilibrées. Une thérapie avec un psychopraticien est idéale pour vous aider à retrouver votre équilibre et votre bien-être. Cela vous permettra de vous libérer de vos blocages et vos peines pour ne plus subir la peur, les angoisses ou les blessures profondes.