Outre l’amincissement des cheveux et le recul de la ligne frontale, l’apparition de rides est souvent l’un des premiers signes de vieillissement. Bien que de nombreuses affirmations sur les publicités anti-âge et anti-rides circulent dans votre tête, seuls quelques ingrédients et technologies sélectionnés ont prouvé leur capacité à réduire les rides. Il est donc important de savoir quels traitements sont efficaces.

Élimination des rides avec des neurotoxines

Les neurotoxines ou neuromodulateurs comprennent le botox et les marques dérivées, et sont probablement le remède le plus populaire contre les rides. Ce fluide est injecté dans la zone traitée et paralyse temporairement le muscle sous-jacent, empêchant le mouvement et la formation ou l’approfondissement des rides. De nos jours, de nombreux traitements (préventifs) à la toxine botulique sont également pratiqués chez les jeunes dans la vingtaine. En effet, lorsque les muscles sous-jacents sont paralysés de temps en temps, les rides ont moins tendance à s’approfondir. En outre, ce traitement est unisexe. Il est donc possible de faire des injections de toxine botulique en tant qu’homme.

Bien entendu, le botox est aussi utilisé chez les patients plus âgés. Toutefois, bien qu’il apporte une amélioration certaine, il ne peut souvent pas éliminer toutes les rides profondes. Il faut alors recourir à des produits de remplissage. De plus, avec le temps et une utilisation non régulée, le botox peut provoquer un affaissement dû à l’affaiblissement des muscles. Il est donc important d’utiliser la toxine botulique lentement et avec précaution, et de faire une « pause botox » de temps en temps.

Élimination des rides grâce aux traitements au laser

Une grande variété de traitements au laser peut donner des résultats étonnants pour la réduction des rides. Les lasers fractionnés sont particulièrement efficaces pour les rides et les plis autour de la bouche, sur le cou et entre les sourcils. En outre, ils permettent aux tissus de guérir correctement, évitant ainsi les problèmes de pigmentation causés par d’autres lasers.

Il existe également les lasers fractionnés non ablatifs (non blessants), très populaires. Ces derniers stimulent le collagène et exfolient la surface de la peau, réduisant ainsi les cicatrices, les ridules et l’hyperpigmentation. En effet, les lasers fractionnés ablatifs, plus puissants, sont davantage utilisés chez les patients plus âgés, qui présentent des signes de vieillissement plus importants. Ils pénètrent plus profondément dans la peau et donnent souvent des résultats plus favorables.

Élimination des rides avec les peelings chimiques

Les peelings chimiques utilisent de l’acide (souvent glycolique, salicylique ou malique) pour cibler la ou les couches supérieures de la peau, réduisant ainsi l’apparence des rides et ridules et donnant un teint plus uniforme. Les plus doux de ces produits ne ciblent que la couche supérieure de la peau et ne nécessitent que peu ou pas de temps de récupération.

En revanche, les peelings chimiques plus profonds utilisent généralement des acides à des concentrations comprises entre 35 % et 70 % et nécessitent un temps de récupération plus long. Toutefois, ils offrent des résultats optimaux pour le traitement des rides, des mauvaises peaux et des cicatrices. Ces dermabrasions, contrairement à leurs homologues plus légers, ne sont disponibles que dans les cabinets médicaux et le temps de récupération peut aller de cinq jours à deux semaines.

La chirurgie esthétique pour éliminer les rides

Les produits de comblement, les neuromodulateurs, les lasers et autres ne peuvent réduire les rides que dans une certaine mesure. En cas de vieillissement important, modifier la base du visage peut rendre les rides beaucoup moins profondes et donc nécessiter moins de botox et de produits de remplissage. Le facelifting, le lifting des sourcils, le lifting du front et la correction des paupières sont les solutions les plus extrêmes. Ils donnent les résultats les plus impressionnants. Toutefois, même ces opérations doivent être maintenues dans le temps.