Depuis quelques années, les voix s’élèvent par rapport à la consommation des produits d’origine animale. À cet effet, de plus en plus de personnes et des personnalités publiques ont décidé d’adopter un mode de vie qui exclut tout produit animal de leur quotidien : le véganisme. Est-ce que le régime alimentaire d’un végan permet de rester en bonne santé malgré l’apport des végétaux comme la spiruline bio ?

Le régime alimentaire d’un végan

Il est essentiellement basé sur des légumes, des fruits, des céréales et des légumineuses. Autrement dit, le végan adopte un régime alimentaire végétalien c’est-à-dire un régime qui se repose exclusivement sur des produits d’origine végétale. Ainsi, des produits comme le lait, les œufs ou encore le miel ne figurent pas sur la liste des aliments à consommer, car ils proviennent des animaux.

Cela peut paraître strict, mais malgré ces nombreuses privations, les végétaliens arrivent à avoir une alimentation plutôt équilibrée. En réalité, la méconnaissance de ce régime faisait croire à une insuffisance en protéines, en iode, en calcium, en fer et en vitamine B12. Outre cette dernière, un adulte en bonne santé peut s’en sortir sans accroc s’il repense fondamentalement son alimentation au lieu de se priver uniquement des produits d’origine animale.

Les alternatives pour combler les insuffisances du régime végétalien

L’étude de certains végétaux a montré une richesse inouïe en certains oligo-éléments essentiels pour la santé humaine. Entre autres, on peut citer le chou, le persil ou encore la spiruline. D’ailleurs, les bienfaits de la spiruline bio ne cessent d’être vantés, mais ce végétal possède aussi ses limites. Par exemple, il a été présenté comme une source de vitamine B12, palliant ainsi cette carence pour les végétaliens, mais malheureusement il ne produit qu’une version inactive de la vitamine.

De ce fait, toute personne optant pour un régime végétalien doit absolument opter pour des compléments alimentaires et des aliments enrichis. Quant aux autres oligo-éléments importants, il existe de nombreuses sources végétales qui les fournissent afin de maintenir le végane en parfaite santé. En ce qui concerne l’iode, le calcium, le fer et les protéines, voici quelques conseils :

  • Pour les besoins en iode, il serait intéressant de vous tourner vers la consommation du sel iodé et des compléments alimentaires ;
  • Pour les besoins en calcium, vous pouvez vous rabattre sur les brocolis, le soja, le tofu, les pois chiches, etc. ;
  • Pour les besoins en fer, la consommation significative de légumes et de fruits permet de ne généralement pas en souffrir, car ces produits apportent de la vitamine C qui favorise l’absorption du fer ;
  • Pour les besoins en protéines, lorsque vous respectez les apports en céréales et en légumineuses, vous ne souffrirez pas de cette carence.

Est-il préférable d’être suivi par un nutritionniste ou un diététicien ?

C’est sans aucun doute une solution intéressante notamment pour les personnes ayant une santé fragile et pour les femmes enceintes. Pour ces dernières, la vie du bébé dépend totalement de leur bien-être donc il faut particulièrement qu’elles fassent attention à avoir une alimentation adéquate.