L’assouplissement de la prohibition du cannabis donne un accès plus facile à cette plante. Autrefois ostracisée, elle est aujourd’hui étudiée dans un contexte thérapeutique. Aussi, les extraits de CBD semblent prometteurs dans le traitement de l’épilepsie, et principalement dans le syndrome de Dravet.

Qu’est-ce que le syndrome de Dravet ?

Le syndrome de Dravet est une forme d’épilepsie qui commence au plus jeune âge. En général, elle se déclare avant l’âge de 1 an. Les crises se caractérisent par de la fièvre et surviennent généralement d’un seul côté. Ce sont les changements brusques qui sont généralement les déclencheurs.

Le syndrome de Dravet dure en général quelques minutes. Cependant, les crises peuvent s’éterniser et devenir bien plus dangereuses. La plupart des enfants qui sont atteints du syndrome de Dravet ont un développement normal. Cependant, lorsque l’âge avance, ils sont parfois rattrapés par des formes graves de la maladie et subissent d’autres problèmes sérieux de santé.

Le syndrome de Dravet touche environ un enfant sur 30 000. Malheureusement, ce type d’épilepsie est très résistant aux médicaments actuellement disponibles. Il semble cependant que le cannabidiol puisse traiter les crises convulsives et certains autres symptômes associés au syndrome de Dravet.

Le cannabidiol peut-il vraiment traiter le syndrome de Dravet ?

Le cannabidiol est un des principaux composés du cannabis. Il semble prometteur pour le traitement du syndrome de Dravet. En effet, un célèbre journal médical a publié une étude dans ce sens. Les auteurs expliquent que le syndrome de Dravet est particulièrement grave pour les enfants et qu’il ne répond actuellement à aucun traitement médicamenteux.

Les chercheurs démontrent alors que les patients traités au cannabidiol démontrent des signes d’amélioration significatifs par rapport aux autres. Malheureusement, les chercheurs ont également souligné que si les résultats positifs sont effectivement significatifs, il existe quelques effets secondaires au traitement. Cependant, les effets secondaires sont très largement inférieurs aux bénéfices des améliorations.

Les résultats du cannabidiol dans le traitement du syndrome de Dravet sont très encourageants. Cependant, la recherche n’en est qu’à ses débuts. Il faudra donc d’autres études afin de conclure à l’opportunité d’utiliser le CBD dans le traitement du syndrome de Dravet. En effet, il ne faut pas que, à terme, le remède devienne pire que le mal.