Véritable serpent de mer législatif, le débat sur la sanction, la dépénalisation ou la légalisation du cannabis revient régulièrement enflammer les gros titres de la presse. Il y a les défenseurs acharnés de la plante qui fut longtemps considérée comme un remède à de nombreux maux, les opposants farouches qui voient dans le moindre assouplissement de la loi, un appel à la consommation sans limites et ceux qui ne savent plus très bien quoi penser.

Le cannabis médical
est justement l’objet d’une vaste étude en France actuellement. Les conclusions apportées par les spécialistes permettront sans doute d’éclairer le débat et favoriser la production d’une littérature scientifique moins sujette à caution. Pourtant, avec le CBD, on avait pu s’apercevoir que les batailles d’experts sont souvent bien désarmées face à l’adoption populaire d’un usage ou d’un produit. Le CBD s’est en effet imposé par la seule force du choix des consommateurs. Explications.

Une étude en cours sur le cannabis médical en France

A l’heure où nous écrivons ces lignes, une grande étude est en cours en France sur le cannabis médical. Plus de 3000 patients sont concernés. Certains souffrent de douleurs neuropathiques réfractaires, d’autres de sclérose en plaques ou encore de certaines formes d’épilepsie sévères et pharmaco résistantes. On attend beaucoup de cette étude qui porte sur plusieurs principes actifs de la plante, parmi lesquels le THC mais aussi le fameux et très en vogue CBD.

Seuls certains centres hospitaliers de France participent à l’étude et les médecins y prenant part sont tous volontaires. Les patients seront traités à l’aide de plusieurs modalités d’administration. Certains recevront des têtes de cannabis, tandis que d’autres traitements seront à base d’huile ou de tisanes. Dans tous les cas, les médecins auront à cœur de rechercher la molécule la plus efficace et la plus impliquée dans certains processus, comme celui de l’élimination de la douleur par exemple.

cannabis légal

Le CBD, une solution légale ?

Les amateurs de CBD ne seront pas mécontents que le monde de la santé s’enquiert enfin des possibilités de leur substance récréative favorite. A ce jour, le cannabis médical est bien sûr toujours illégal en France et l’expérimentation en cours ne concerne qu’un petit nombre de patients dérogés des règles habituelles. Néanmoins, l’action suscite l’espoir des défenseurs de la plante millénaire mais aussi de ceux qui chantent les louanges du CBD.

Le CBD est en effet sous le feu des projecteurs depuis qu’il a profité du flou juridique l’entourant pour devenir un produit de consommation presque courant. Les anciens fumeurs hors la loi apprécient de retrouver le goût et l’odeur du cannabis sans pour autant risquer de contrevenir à la législation. Les produits à base de CBD, comme ceux de la boutique de cbd dundees, sont en effet parfaitement légaux car ils ne contiennent pas de THC, le seul principe actif interdit en France.

L’engouement CBD et ses bénéfices sur la santé

Dès son apparition sur le marché, le CBD a tout de suite provoqué un raz de marée. Les fumeurs pouvaient enfin goûter à l’une des plus célèbres plantes de notre planète sans risque et sans psycho activité. En effet, le CBD ne provoque pas d’hallucinations ni de perte de contrôle. Par contre, les aficionados de la substance lui prêtent nombre de qualités qui vont de la détente récréative aux limites de la thérapeutique.

Pour beaucoup, consommer du CBD est un événement social qui se pratique entre amis. Le CBD est désormais vendu sous forme de comprimés, d’huile ou de têtes de cannabis et on peut le mettre à toutes les sauces. Il est donc accessible même aux non-fumeurs et est devenu symbolique d’une génération nouvelle. Pour d’autres, le CBD aurait de véritables potentialités thérapeutiques. Antidépresseur, anxiolytique ou encore antispasmodique, peut-être l’étude en cours nous permettra de mettre au jour les propriétés réelles du cannabis médical !