Il existe un barème pour obtenir une indemnisation après un accident de la route

Fortement ancrée dans la culture française et occidentale, la consommation d’alcool est fortement rependue dans la population. Associé à la fête, au partage, et pour certains alcools à la culture et au terroir, comme le vin, la bière ou le champagne, beaucoup d’événements sont le prétexte pour en faire l’usage. Cela ne prête pas à conséquence lorsque cette consommation est modérée et maitrisée et que l’on ne prend pas la route lorsque l’on se trouve sous son emprise.

Hélas, l’abus d’alcool présente de nombreux dangers pour la santé, mais aussi pour son entourage, de plus, il peut déclencher de fortes dépendances. Il reste à ce jour la cause d’un millier de décès chaque année sur les routes et de plus cinq mille blessés, sans compter les dégâts matériels. L’éthylotest est l’un des outils les plus efficaces pour la prévention de ces accidents et de lutte contre l’alcoolémie, explications.

Un outil incontournable de la santé et de la sécurité routière.

Aujourd’hui encore, la consommation immodérée d’alcool multiplie plus de 17 fois les risques d’accidents mortels sur la route, étant la cause de près du tiers de ces derniers. L’usage d’un éthylotest avant de prendre le volant permet d’éviter de courir des risques inconsidérés pouvant mener à une issue fatale, mettant en danger notre vie, celle des passagers de notre véhicule et des éventuelles personnes impliquées lors d’un accident. On pourra s’en procurer sur le site https://www.securimed.fr/materiel-diagnostic/ethylotests-tests-drogues/ethylotests, ainsi que des embouts buccaux de rechange à usage unique.

La technologie a beaucoup progressé dans ce domaine, et les éthylotests chimiques « classiques » encore en usage de nos jours, ont vu leurs rangs s’étoffer avec l’apparition et le perfectionnement de leurs successeurs électroniques, plus rapides, fiables et précis. Les modèles chimiques sont les plus répandus dans les boites à gants des particuliers, car ils sont devenus particulièrement bon marché, a titre indicatif une boite de 25 unités coutera moins de trente euros. Il est bon d’en avoir toujours plusieurs dans son véhicule, afin de ne jamais être à court et de pouvoir tester notre taux d’alcoolémie et celui de notre entourage après chaque prise d’alcool et avant de prendre le volant.

Les éthylotests électroniques sont une meilleure option, car sensiblement plus fiables, d’autant qu’ils se démocratisent et sont de plus en plus abordables, on pourra ainsi s’équiper d’un tel modèle à partir d’une centaine d’euros. Grâce à leurs fonctionnalités et à la clarté de leur affichage, ils sont plus simples d’utilisation et évitent les erreurs, courantes lorsque l’alcool obscurcit notre jugement et notre perception.

Pour éviter les contaminations, on pensera à s’équiper d’embouts buccaux de rechange à usage unique, de taille standard, il s’adaptent à toutes les marques et les versions.  Rappelons qu’en plus de faire courir des risques majeurs, la conduite en état d’ivresse expose à de sérieux ennuis lors d’un contrôle de police. Ces derniers peuvent entrainer des amendes jusqu’à la suspension de permis et l’immobilisation du véhicule en passant par le retrait de points.

Comme le dit le slogan bien connu, « boire ou conduire, il faut choisir », grâce à cet outil, vous l’aurez compris, vous pourrez adopter un comportement responsable en en faisant un usage systématique après chaque prise d’alcool. Afin d’être assuré d’être sobre avant de piloter votre carrosse.