Lorsque nous pensons aux lapins, nous avons une image de petites bêtes, douces et câlines. Mais il y a beaucoup plus à connaître sur ces animaux. Il faut beaucoup de temps et d’attention pour élever cet animal. Si vous avez décidé d’adopter un lapin, voici les choses que vous devez absolument savoir.

La santé dentaire des lapins

Les dents d’un lapin peuvent pousser rapidement. Elles sont fragiles. Puis, la prolifération des dents peut provoquer des infections de la bouche, des ulcérations et une incapacité à prendre et à se nourrir. Si vous l’adoptez comme animal de compagnie, vous devriez examiner régulièrement ses dents. Vous devrez emmener votre animal chez le vétérinaire. Pour diminuer le coût de votre visite chez lui, souscrivez votre lapin à une assurance pour lapin.

Une maison sécurisée : Avant d’adopter un lapin, pensez à l’endroit où vous l’héberger. Vous ne devriez jamais garder votre animal à l’extérieur à moins d’être assuré que son clapier est à l’abri de tout danger. Les lapins n’apprécient pas les températures extrêmes, en particulier les mois les plus chauds de l’année. De plus, ce sont des animaux peureux. Le bruit d’un autre animal à proximité est suffisant pour affoler un lapin au point d’être victime d’une crise cardiaque.

Si vous décidez de laisser votre animal errer dans la maison, adaptez votre habitation à sa présence. Les lapins aiment mâchouiller, alors assurez-vous que les cordons électriques, que les fournitures de nettoyage sont conservées dans un endroit verrouillé. Ces dangers semblent évidents pour les propriétaires d’animaux expérimentés, mais d’autres menaces sont à prendre en considération. Les plantes communes comme l’aloès et le philodendron sont toxiques pour les lapins.

Le confort et le bien-être du lapin

Une cage est une autre alternative pour loger votre lapin. Une cage adaptée est un endroit qui permettrait à l’animal de s’allonger et de se tenir sur ses pattes arrière sans se cogner la tête. Si vous utilisez une cage métallique, veillez à recouvrir le fond de carton ou de tout autre matériau de protection. Les pieds des lapins n’ont pas de coussinets protecteurs, un amorti supplémentaire dans le vivarium est donc nécessaire pour le confort de votre animal.

Ces animaux apprennent facilement à utiliser la litière ! Envisagez de former votre lapin si vous choisissez de le laisser errer chez vous.
Ils se nettoient eux-mêmes autour des yeux, des oreilles, du nez, du haut de la tête et du dos. Il n’est donc pas nécessaire de les laver quotidiennement.

Une nourriture saine et variée

L’alimentation est très importante pour la santé de votre lapin. Être le maître d’un lapin, c’est s’assurer qu’il a une nutrition saine. Demandez des conseils à votre vétérinaire pour varier son alimentation. Le foin est l’élément clé du menu de votre bête. Cela aide son système digestif et fournit les fibres nécessaires à la prévention de problèmes de santé : boules de poils, diarrhée et obésité. Votre bête devrait toujours avoir un apport constant de foin. Les granulés de cæcal, appelés granulés « selles » sont à ne pas oublier. Cela est essentiel au régime alimentaire de votre lapin. Ces aliments sont importants pour votre animal de compagnie. Ces granulés, doux et verts, proviennent du cæcum. Ils contribuent au bon fonctionnement du système digestif et à la fermentation des aliments. Ils sont riches en vitamines et en nutriments qui peuvent aider à garder votre animal domestique en bonne santé. Une variété de légumes devrait également être incluse dans l’alimentation du lapin.

À part la carotte, voici quelques-uns que votre animal ne manquera pas d’apprécier :

  •  Laitue romaine
  • Roquette
  • Feuilles de pissenlit
  • Chou vert
  • Endive
  • Germe de luzerne

Votre lapin devrait pouvoir s’hydrater en temps voulu. Changez l’eau une fois par jour.

Choyez ces animaux très fragiles !

Les lapins sont des animaux très fragiles et doivent être manipulés avec précaution. C’est l’une des raisons pour lesquelles ils ne sont peut-être pas les meilleures bêtes de compagnie pour les jeunes enfants. Vous ne devriez pas prendre un lapin par les oreilles. Préférez le porter jusqu’à vous pour le caresser ou pour le déplacer. Pour saisir votre animal, posez une main sous son ventre et l’autre sur son dos, en le prenant avec précaution à deux mains. Ce genre de geste est bien loin d’être anodin. Cela vous permet de garder votre animal poilu en santé et de lui témoigner votre affection.

Ses ongles sont très coupants. Lorsque vous tenez un lapin, veillez à tenir ses pieds arrière avec une main pour éviter qu’il vous griffe. Les lapins aiment bien les caresses, mais jamais très longtemps.