L’un des accessoires les plus importants pour une bonne nuit de sommeil est l’oreiller. Bien que de nombreuses personnes l’abandonnent en pensant qu’il est la cause de leurs douleurs cervicales, il n’est pas si évident que le fait de ne pas l’utiliser améliore la qualité de leur sommeil. En fait, de nombreux spécialistes du sommeil insistent sur la nécessité non seulement d’en avoir un, mais aussi de l’adapter à nos besoins pour éviter les lésions musculaires et l’inconfort du cou.

Pourquoi l’oreiller est-il nécessaire pour un meilleur sommeil ?

Les médecins et les professionnels de la santé sont unanimes : il n’est pas judicieux de dormir sans oreiller. En effet, l’oreiller n’est pas seulement un accessoire de confort. Au-delà du confort, choisir un oreiller, vous préserve de l’alignement du cou et vous évite les déchirures et les contractures musculaires. À la vérité, il est conçu pour éviter d’endommager la partie supérieure de la colonne vertébrale, celle qui est reliée au crâne et qui supporte une grande partie du poids du corps pendant la journée.

L’oreiller est particulièrement important pour les dormeurs sur le côté, la position la plus délicate pour le cou. Si vous vous passez d’un oreiller dans cette position, vous vous rendrez rapidement compte qu’avec vos seuls bras, vous ne pouvez pas donner à votre tête la hauteur dont elle a besoin pour éviter les tensions musculaires sur le côté extérieur de votre cou. Ce qui provoque une gêne à la fois dans votre cou et dans vos membres supérieurs en l’absence d’oreiller.

En revanche, lorsque vous êtes allongé sur le dos, votre corps a besoin d’un petit point d’appui pour soulager les tensions musculaires, et l’oreiller est le seul outil à vous le fournir. La conclusion est donc claire : il n’est en aucun cas bon de dormir sans oreiller, et il n’y a aucun avantage potentiel à s’en passer la nuit. L’oreiller est un grand allié pour prévenir les lésions cervicales, vertébrales et discales, en offrant au corps un repos de qualité.

meilleur sommeil

Comment choisir son oreiller pour un meilleur sommeil ?

Le choix de l’oreiller est un peu difficile, car il dépend beaucoup de la personne, de sa posture, de son morphotype et de sa biomécanique. Au prime abord, l’oreiller idéal est celui qui soutient votre cou de la même manière que vos vertèbres et votre musculature le font lorsque vous êtes debout.

En d’autres termes, il doit maintenir l’alignement correct de votre cou par rapport au reste de la colonne vertébrale. Il doit également s’adapter à la tête sans trop se déformer, et s’ajuster à l’espace du cou qui est libre dans votre position de sommeil.

En outre, il est essentiel de contrôler la hauteur de l’oreiller pour éviter les problèmes de cou. Il faut toujours penser que l’idéal est que votre oreiller positionne votre cou dans l’axe de la colonne vertébrale, sans que la tête tourne ou penche d’un côté. La fermeté de votre oreiller est ce qui vous rend plus ou moins à l’aise en l’utilisant.

L’oreiller doit également aller de pair avec la morphologie de la personne. Plus la personne est grande, plus l’oreiller devra être ferme pour soutenir correctement sa tête. Au demeurant, pour qu’un oreiller soit le meilleur pour garantir le repos, il est important que ses matériaux soient de la plus haute qualité. Le matériau qui recouvre l’oreiller doit être soyeux, doux, respirant et confortable.