frais obsèque

Inhumation ou crémation, les obsèques ont un coût qui peut être anticipé de votre vivant. Pour ne pas laisser cette charge à vos proches ou pour vous assurer que vos volontés funéraires soient respectées, il est tout à fait possible de financer, à l’avance, un capital garanti dédié au paiement des frais d’obsèques de vos funérailles futures. Alors, comment faire ? Comment « payer » ses obsèques de son vivant ?… Zoom sur l’assurance obsèques.

Le financement à l’avance des obsèques

Anticiper le coût de vos obsèques, c’est possible. Comment ? En souscrivant un contrat d’assurance obsèques. Cette solution de prévoyance prévoit, en effet, un capital garanti destiné exclusivement à la prise en charge des funérailles. En d’autres termes, le capital garanti sera versé, le jour venu, au bénéficiaire désigné afin de couvrir tout ou partie du montant des services et prestations funéraires.

Deux types de contrat obsèques existent :

  • Le contrat obsèques dit « en prestations » est une solution complète. Tout y est prévu : un capital garanti pour financer à l’avance vos obsèques, mais aussi un devis de prestations détaillé mentionnant vos choix funéraires (type d’obsèques entre inhumation et crémation, type de cérémonie funèbre entre laïque et religieuse, gamme du cercueil et éventuellement de l’urne funéraire…).
  • Le contrat obsèques dit « en capital », dont l’objectif est uniquement de prévoir un capital garanti, sans avoir à réfléchir à la partie organisationnelle. Il faut préciser toutefois, qu’à tout moment, vous pourrez faire évoluer cette solution en un contrat obsèques en prestations. Pour ce faire, vous pourrez vous adresser à un opérateur funéraire, à l’image de Roc Eclerc Prévoyance. Sur simple demande, leurs conseillers vous accompagneront dans votre démarche (c’est gratuit et sans engagement) et vous établiront un devis de prestations funéraires personnalisé.

guide obsèque

Le paiement des obsèques via le compte bancaire du défunt

Qu’en est-il de la solution du prélèvement sur le compte bancaire du défunt ? La prise en charge des frais d’obsèques peut se faire via ce biais, mais dans une certaine limite. En effet, il convient de rappeler que les organismes bancaires bloquent le ou les comptes individuels du défunt dès l’annonce du décès et jusqu’au règlement de la succession. La loi du 26 juillet 2013 accorde néanmoins la possibilité d’un prélèvement pour le paiement des funérailles (dans la limite du solde disponible sur le compte et jusqu’à hauteur de 5 000 euros, et sur présentation de la facture des services funéraires).

Avantage de l’assurance obsèques : cette solution permet de préserver votre famille de la charge financière, mais aussi de l’aspect organisationnel. Vous pouvez ainsi les libérer de l’obligation de faire des choix difficiles, en un temps très court, et parfois source de conflits. Par ailleurs, souscrivant un contrat obsèques en prestations, vous êtes assuré du respect de vos volontés funéraires.