l'oligothérapie

Pratiquée depuis des millénaires, l’oligothérapie est une médecine non conventionnelle. Cette thérapie particulière met l’accent sur l’utilisation des oligo-éléments pour rester en bonne santé. Ces petits nutriments essentiels ne peuvent pas être synthétisés par l’organisme. Il faut donc aller les puiser dans les aliments. Voici 6 bienfaits de l’oligothérapie.

Lutte contre le vieillissement

Le fer, le zinc, le cuivre et le sélénium sont des nutriments antioxydants qui luttent contre les radicaux libres (stress oxydatif). Ces derniers sont responsables du vieillissement des molécules vitales de l’organisme. Ils peuvent aussi favoriser les maladies chroniques telles que le cancer, le diabète, la cataracte… Si vous cherchez un aliment riche en zinc, le germe de blé est un excellent choix. Le sélénium se retrouve dans les coquillages, l’ail, les légumes, les céréales complètes, et les œufs.

Évite les problèmes cutanés

Le zinc est impliqué dans plus de 200 réactions chimiques. Ce nutriment est un allié contre les problèmes de peau, d’ongles et de cheveux. En plus de favoriser la cicatrisation, le zinc permet de lutter contre :

  • Les acnés ;
  • Les infections de la peau ;
  • L’ulcère de la jambe ;
  • Le psoriasis,
  • L’herpès.

Le zinc est aussi conseillé pour réduire les vergetures. Chez la femme enceinte, le zinc intervient dans le développement du fœtus. Chez l’homme, ce nutriment influence la quantité de spermatozoïdes. Par ailleurs, une carence en zinc entraîne l’impuissance, la fatigue, des troubles sensoriels, un retard de croissance, des problèmes de peau…

Le foie de veau et de porc est un aliment riche en zinc. On peut aussi retrouver ce nutriment dans les huîtres, les germes de blé, et le pain complet. Les légumes (soja, pommes, les haricots secs), les poissons gras, le jaune d’œuf, et la viande rouge contiennent également du zinc.

Lutte contre la fatigue et le stress

Le magnésium est l’un des oligo-éléments les plus importants. Sa présence est nécessaire dans au moins 300 systèmes enzymatiques. Ce nutriment est impliqué notamment dans la dégradation du glucose, favorisant ainsi la libération de l’énergie. La carence en magnésium se traduit par plusieurs signes dont : les fourmillements, la fatigue, l’anxiété… C’est pourquoi une cure de magnésium est idéale pour lutter contre la fatigue. Elle permet également de lutter contre :

  • Le stress ;
  • Les troubles du sommeil ;
  • La spasmophilie ;
  • Le froid.

Le magnésium est également impliqué dans la régulation du rythme cardiaque. Selon des chercheurs, ce petit nutriment peut aider à prévenir le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Pour faire le plein de magnésium, vous devez consommer le cacao, le chocolat noir, en plus des fruits et légumes secs. Les aliments céréaliers complets, les fruits à coque, les mollusques sont également riches en magnésium. Certains aliments comme les viandes, et les poissons contiennent de petites traces de ce nutriment.

Lutte contre l’anémie

Comme le magnésium, le fer est un oligo-élément très important pour l’organisme. Ce nutriment se retrouve dans l’hémoglobine des globules rouges dont le rôle est d’acheminer l’oxygène vers toutes les cellules de l’organisme. Le fer favorise aussi la production de l’adénosine triphosphate (ATP), une molécule qui permet de transporter l’énergie corporelle.

La carence en fer peut provoquer une anémie ferriprive. Dans ce cas, le taux de cet oligo-élément est assez faible pour participer à la formation des globules rouges. Le transport de l’oxygène vers les cellules est donc fortement perturbé. Le fer se retrouve dans plusieurs aliments comme :

  • Le cumin ;
  • Le thym ;
  • La spiruline ;
  • Le soja ;
  • Le sésame ;
  • La noix de cajou.

Lutte contre le vieillissementStimulation des défenses immunitaires

Le cuivre est apprécié depuis des siècles pour ses nombreux bienfaits. Il participe grandement au bon fonctionnement de l’organisme. Un apport insuffisant de cuivre provoque :

  • Des troubles du système nerveux central ;
  • Des troubles cardiovasculaires ;
  • Des douleurs articulaires.

Ce nutriment est impliqué dans la fabrication de l’hémoglobine. Il favorise l’augmentation de la quantité de globules rouges et stimule les défenses immunitaires. De plus, le cuivre est aussi un anti-inflammatoire, et un anti-infectieux.

Pour apporter du cuivre à l’organisme, il faut consommer des huîtres, des champignons blancs, des escargots. On peut aussi en trouver dans les haricots rouges et les lentilles. Il est également possible de porter un bracelet en cuivre autour du poignet afin d’apporter la ration quotidienne nécessaire à l’organisme.

Régulation de la thermogenèse

L’iode favorise la production des hormones thyroïdiennes. Ces dernières régulent la thermogenèse, la production de chaleur de l’organisme. Ces hormones contrôlent aussi le métabolisme énergétique (ensemble des réactions chimiques dans l’organisme). L’iode intervient également dans la formation du système nerveux chez le fœtus.

Pour avoir des aliments riches en iode, il faut se tourner vers les produits de mer (fruits de mer et poissons). Les produits laitiers, les fromages notamment, et les œufs contiennent également ce nutriment.

Que retenir ? Les oligo-éléments sont indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme. L’oligothérapie est un excellent moyen pour se mettre à l’abri des problèmes de santé.