Abrégée CNV, la communication non violente représente une forme de communication visant à instaurer entre les hommes une relation harmonieuse et respectueuse. Cette approche théorisée par Gandhi est très recommandée de nos jours pour résoudre des conflits et développer une meilleure coopération. Voici les bienfaits de cette forme de communication.

L’apaisement et la réduction du stress

Pratiquer la communication NonViolente au quotidien favorise l’apaisement et réduit la montée de stress. Selon de nombreux psychologues, la CNV agirait comme une thérapie (même si elle n’en est pas une). Elle priorise l’empathie, l’indulgence et le respect. En l’appliquant, on peut alors avoir des rapports plus apaisés avec les autres.

À titre d’exemple, en cas de dispute entre deux personnes, une communication classique ne résoudrait pas aisément les tensions. Par contre, avec la méthode CNV, on peut facilement calmer les ardeurs. La communication non violente vise en fait un mieux-être avec les autres en évitant les cris, les insultes, les agressions verbales, etc.

La résolution et la bonne gestion des conflits

La CNV ne se limite pas seulement à l’apaisement d’une dispute. Cette méthode de communication peut également aider à la résolution définitive d’un conflit. Cela, grâce à l’état de compassion et d’indulgence qu’elle permet d’atteindre.

En usant de la CNV, chaque partie concernée dans un conflit sait qu’elle peut répondre à ses propres attentes tout en gardant une volonté de collaboration réciproque. En clair, la communication non violente instaure un principe gagnant-gagnant.

En outre, même si l’une des parties ne maîtrise point les bases de la CNV, le simple fait qu’elle soit intégrée à la discussion peut conduire sûrement à la résolution de la discorde.

La gestion optimale des émotions

La communication non violente aide aussi les personnes qui s’en servent à mieux gérer leurs émotions et à comprendre celles des autres. Selon les experts, deux types de personnes sont enclins à profiter de ce bienfait.

En premier, les personnes qui, lorsqu’elles sont contrariées, finissent par se laisser submerger par leurs émotions, notamment la culpabilité, la frustration, le rejet, etc. En second, il y a ceux qui ont très souvent affaire à des allocutaires potentiellement agressifs, à l’instar des policiers, cadres d’administration, professeurs, etc. Dans les deux cas, la communication non violente permettra de ramener la balle à terre afin d’avoir une maîtrise des sentiments et éviter les conflits.

Une meilleure vie sociale et professionnelle

Tout le monde peut utiliser la communication non violente (médecins, étudiants, professionnels de l’éducation, avocats, parents, etc.). De ce fait, cette méthode convient à tous les domaines de la vie.

Avec la CNV, un avocat peut (selon le cas) ramener à la raison la partie adverse et signer un accord. Aussi, un professeur pourra tirer le meilleur de ses élèves et des parents pourront améliorer leur relation avec leurs enfants. De même, un cadre dirigeant peut recourir à la CNV pour faciliter la cohésion au sein de son groupe.

Bref, la communication non violente convient à tous ceux qui souhaitent converser de manière calme et sage, que ce soit dans le cadre familial ou professionnel.