Changer son alimentation

Un régime alimentaire varié et complet est nécessaire à tout âge. Protéines, glucides, lipides mais aussi vitamines et fibres ont chacun leur rôle à jouer dans la croissance et le maintien d’un corps en bonne santé tout au long de la vie. Les aspects comportementaux de la nutrition prennent également une part importante dans ce processus et nécessitent une éducation et une certaine forme de discipline.

S’il n’est pas toujours simple de suivre un régime exemplaire, notamment au cours de la vie active pleine de contraintes, après 50 ans il devient de plus en plus indispensable de surveiller ses habitudes voire de changer son alimentation. Sans se limiter au régime pain sec et eau, qui n’est d’ailleurs absolument pas recommandé, il convient de porter attention à son comportement alimentaire. Pourquoi et comment ? La réponse dans cet article.

Pourquoi changer son alimentation après 50 ans ?

L’alimentation est une arme efficace contre nombre de symptômes comme les maux de tête, la fatigue chronique ou même le risque de fracture. Lorsque l’on a contracté de mauvaises habitudes après 50 ans, il devient urgent de se poser des questions. En effet, la diminution de l’activité physique couplée à un métabolisme en déclin contribuent largement à la prise de poids.

D’autant que les modifications naturelles liées à l’âge tendent à accélérer le stockage des graisses par l’organisme. Le renouvellement cellulaire, de moins en moins rapide, minimise les besoins énergétiques et donc la taille des portions caloriques nécessaires. Pour prendre rapidement de bonnes habitudes, il est parfois nécessaire de s’informer. C’est ce que propose envie2maigrir.com, une mine d’informations, d’avis, de recettes et de conseils !

Alimentation après 50 ans

Des habitudes alimentaires à éviter

En premier lieu quand on veut changer son alimentation, il s’agit de se débarrasser de mauvaises habitudes qui n’ont que peu d’effet lorsque le corps est encore capable d’éliminer certains excès. L’abus de sucres, omniprésent dans notre alimentation est un fléau qui coupe l’appétit et occasionne souvent une prise de poids significative. De même, les graisses, si elles ne sont pas à proscrire complètement, doivent être consommées avec modération. L’abus d’alcool est évidemment à éviter, particulièrement pour ses conséquences neurologiques.

Les fruits sont recommandés pour leur richesse en vitamines, en fibres et en minéraux. Ils contiennent également beaucoup d’eau, un impondérable de l’alimentation. On conseille aux personnes de plus de 50 ans de consommer environ 1,5 litre d’eau par jour. Les céréales, les légumes secs et le pain complet contribuent aux apports en fibres et évitent les désagréments liés à la constipation.

Quelques conseils pour un changement d’alimentation après 50 ans

Si les plats en sauce et autres burgers doivent être consommés avec parcimonie, il n’est pas question de bannir le gras de votre régime quotidien. Changer son alimentation ne veut pas dire privilégier quelques éléments nutritifs mais bien les varier. Le « bon gras » présent par exemple dans les oléagineux ou les poissons gras est un apport indispensable après 50 ans. Le calcium est également un allié de choix pour lutter contre les effets du vieillissement et notamment l’ostéoporose.

Sachez aussi que les poissons, les œufs ou les champignons sont riches en vitamine D et constituent par ailleurs d’excellents apports protéiques. Enfin, pensez aux anti-oxydants présents dans le thé vert, l’ail, les fruits rouges ou encore les agrumes. En luttant contre l’oxydation de vos cellules, ils participeront à vous maintenir dans la forme de vos vingt ans !