La chirurgie esthétique vise à modifier ou améliorer certaines parties visibles du corps jugées inesthétiques aux yeux de la personne. Il peut arriver que vous trouviez votre nez un peu trop plat ou vos lèvres pas assez pulpeuses à votre goût. Vous pouvez même parfois juger qu’il manque un petit quelque chose à votre silhouette. Vous pensez alors à la chirurgie esthétique mais vous n’osez pas. Vous appréhendez les conséquences d’une opération qui tourne mal ou entraîne des complications. Ne vous torturez plus l’esprit, nous allons vous proposer des conseils qui vous aideront à trouver un chirurgien esthétique de choix pour votre bien-être. 

Le diplôme de chirurgien esthétique, un impératif !

L’une des premières choses à exiger de la personne qui entend vous faire subir une opération chirurgicale esthétique est son diplôme de chirurgien. En effet, cela vous évitera de vous faire avoir par les praticiens incompétents qui ne justifient pas officiellement de la qualité de chirurgien esthétique. Les cas d’opération ayant mal tourné se comptent à foison. La plupart d’entre elles ont été l’œuvre de pseudos-chirurgiens qui ont profité de la naïveté de leurs clients pour se faire de l’argent. Le Conseil National de l’Ordre des Médecins a établi une liste contenant l’ensemble des chirurgiens spécialisés en chirurgie de reconstruction et esthétique après vérification de compétences et diplômes de ces derniers. Rendez-vous dans cette clinique pour obtenir plus amples informations sur une intervention chirurgicale esthétique.

Les conditions requises pour exercer le métier de chirurgien esthétique

Avant de prétendre à la spécialisation en chirurgie, il faut justifier de 6 années d’études qui permettent de devenir un médecin généraliste. Ensuite, vient la spécialisation en chirurgie qui dure 5 ans dont 2 ans pour apprendre la chirurgie générale et 3 ans pour maîtriser la chirurgie plastique reconstructrice et esthétique. Pour finir, le nouveau chirurgien esthétique devra assister pendant 2 autres années un chef de clinique dans un service de chirurgie plastique à l’hôpital.