lipofilling mammaire

Le lipofilling consiste à injecter de la graisse autologue prélevée des surcharges graisseuses chez la patiente.  Cette technique a fait ses preuves chez un grand nombre de personnes. Quoique le résultat soit si naturel, le lipofilling des seins a été le sujet de nombreuses discussions en France et à l’échelle Internationale.

Facteurs de risque de récidive du cancer du sein” il a été l’un des sujets les plus discutés. Risques et complications, dans cet article on a pris le temps de répondre aux questions les plus posées afin d’élucider de nombreux doutes.

Il faut dire que le lipofilling mammaire est devenu aujourd’hui une pierre philosophale de la chirurgie esthétique, jugé par ses résultats remarquables et sa technique sûre, qu’en est t-’il alors de cette controverse ?

Le Lipofilling des seins en bref

Le lipofilling des seins, aussi appelé lipomodelage et autogreffe des tissus adipeux, est une méthode de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique du sein.

Cette chirurgie consiste à prélever de la graisse généralement stockée au niveau des fesses, des cuisses et de l’abdomen. La graisse est ensuite purifiée et injectée au niveau des seins ; dans l’ensemble des plans tissulaires.

Cette intervention chirurgicale s’adresse aux femmes qui souhaitent augmenter le volume de leurs seins. Elle est aussi pratiquée chez les femmes qui ont vécu un cancer du sein. Dans le cadre d’une chirurgie reconstructrice, le lipofilling mammaire permet de se débarrasser des conséquences néfastes de la radiothérapie sur les seins ainsi que des anomalies suite à une chirurgie mammaire conservatrice.

Pourquoi tant de polémique à propos du lipofilling du sein ?

L’augmentation mammaire par injection de graisse est une technique plus au moins moderne. Depuis son introduction durant les années 2000, le lipofilling a été fortement débattu pour des questions sur la sécurité oncologique.

Bien que le lipofilling a été introduit pour la première fois en 1895, ce n’est qu’en 2011 que le lipofilling mammaire fût autorisé en France par la société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique.

Vu l’absence de données et d’analyses cliniques, la controverse est créée sans qu’il y ait des preuves tangibles.

Le Lipofilling et la réapparition du cancer du sein : un mythe déchiffré 

Le lipofilling mammaire a été jugé comme un facteur clé de la formation du cancer du sein. Bien qu’aucune donnée médicale n’a prouvé la récidive d’un cancer des seins suite à l’injection de la graisse autologue au niveau de la poitrine, il a été interdit aux Etats-Unis en 1987.

La soi-disant interdiction a été basée sur le fait que l’injection d’une grande quantité de graisse pourra contribuer à la formation de kystes huileux (kystes de cytostéatonécrose).

Ce n’est que vers le début du 21ème siècle que ces présumés ont été remis en cause.

Lorsque, the American Society of Plastic Surgery a confirmé l’absence de risque de récidive de cancer en 2009, les soupçons furent égarés.

Aujourd’hui cette méthode d’augmentation mammaire est pratiquée avec beaucoup de prudence et tout en suivant des procédures bien précises.

Le lipofilling mammaire utilisé pour reconstruire le sein après un cancer

Lipofilling des seins et la réapparition du cancer

Les idées reçues sur le lipofilling mammaire ont été faits en se basant sur des tromperies.

En effet Dr. Safrati affirme “Le fait d’injecter de la graisse dans les seins n’empêche pas les radiologues de lire des mammographies et de déceler une éventuelle tumeur. Après dix à quinze ans de recul, on peut également affirmer que le transfert de graisse ne semble pas favoriser l’apparition d’un cancer du sein”.

Comment des médecins généralistes, des cancérologues et des gynécologues peuvent alors vous recommander de faire un lipofilling des seins suite à un cancer du sein, si cela peut être le facteur d’une récidive de la tumeur ? Chose qui est tout simplement insensé.

À l’heure actuelle, aucune étude clinique ne montre que le tissu adipeux peut induire un cancer du sein. C’est en se basant sur la pratique de cette chirurgie esthétique qu’on peut dire qu’aucune patiente n’a été confrontée à la réapparition d’un cancer suite à un lipofilling.

Lipofilling mammaire, un moyen sans risque pour augmenter le volume des seins

En considérant les multiples avantages de cette intervention chirurgicale et en l’absence des données cliniques, de réelles complications et des risques de sécurité oncologiques, l’autogreffe des tissus ne peut être que bénéfique.

En se basant sur les complications post-opératoires minimes, les modifications radiologiques négatives et les conditions de réalisation, l’augmentation mammaire par injection de graisse ne peut être considérée que comme une alternative pour toute femme souhaitant retrouver sa poitrine et sa féminité.

Étant donné les résultats épatants et vu l’absence des risques de rejet ou d’allergie, on peut dire que le lipofilling mammaire en Tunisie est aujourd’hui effectué par des chirurgiens plasticiens qualifiés qui veillent à se conformer à des règles et à des procédures bien précises.