préparer un trail

Les barres énergétiques sont des compléments alimentaires permettant aux sportifs de retrouver de l’énergie, afin de mieux supporter un effort intense et d’aller au bout de l’objectif fixé. Vous préparez un trail ? Dans ce cas, les barres énergétiques peuvent définitivement vous aider. Néanmoins, il est essentiel de bien les choisir. Dans ce guide, nous allons étudier un peu plus en détail l’utilité de ces aliments. Vous trouverez également des conseils, pour bien les consommer et surtout, des astuces qui vous aideront à choisir vos barres énergétiques pour votre prochain trail. 

Une barre énergétique : c’est quoi exactement ? 

Il est très important de faire la différence entre une barre énergétique, une barre hyper-protéinée et une barre de céréales. 

  • La barre énergétique : comme son nom l’indique, il s’agit d’un complément alimentaire apportant de l’énergie à l’organisme, c’est-à-dire des glucides. En d’autres termes, la barre énergétique constitue une source de sucres importante et permet de maintenir un effort. 
  • La barre hyper-protéinée : ce complément alimentaire apporte des protéines. Or, pendant l’effort, les protéines ne possèdent pas un rôle majeur. De ce fait, les barres hyper-protéinées sont recommandées principalement aux athlètes qui souhaitent développer leur capacité musculaire. Pour les runners, elles n’ont pas beaucoup d’utilité. 
  • La barre de céréales : celles-ci fournissent simplement un certain plaisir gustatif. En effet, elles ne sont pas du tout adaptées au maintien de l’effort. 
Barres énergétiques pour un trail

Comment bien exploiter les propriétés d’une barre énergétique ?

Vous le savez, les glucides constituent le carburant de l’organisme. Ce dernier fonctionne un peu comme une voiture : lorsque le réservoir de carburant est vide, il faut faire le plein. Il en va de même, pendant un effort : lors d’un trail par exemple, les réserves de glucides vont diminuer assez rapidement. De ce fait, au bout d’un certain laps de temps, le corps ne dispose plus de l’énergie suffisante, pour aller au bout de l’effort. C’est là que les barres énergétiques interviennent. 

Mais ce n’est pas tout. En effet, si les barres énergétiques contiennent principalement des glucides, on y retrouve également d’autres substances : 

  • du sodium, pour combler les pertes engendrées par la transpiration.
  • de la vitamine B1, pour normaliser le fonctionnement du métabolisme.
  • de la vitamine C et E, des antioxydants permettant de lutter contre le stress engendré par les contractions musculaires ou les inflammations. 

De ce fait, tous les composants d’une barre énergétique ont un véritable intérêt et font partie intégrante du quotidien d’un sportif, comme une bonne nutrition pour préparer un trail. Aussi, il convient d’utiliser ce complément alimentaire à bon escient. Lors d’une course, il est donc intéressant de les associer à des boissons énergétiques, et de les consommer pendant, mais aussi après l’effort, de préférence en petites portions, plus faciles à ingérer. 

Comment bien choisir sa barre énergétique dans la préparation d’un trail ?

Toutes les barres énergétiques ne possèdent pas la même composition. De ce fait, il semble essentiel de choisir la vôtre, en fonction de l’effort que vous prévoyez de fournir. Voici quelques conseils, qui vous aideront à y voir plus clair.

  • Pour un effort entre 1 et 3 heures : dans ce cas, misez sur une barre contenant une grande quantité de glucides bien sûr, et de vitamines B1.
  • Pour un effort de plus de 3 heures : la barre énergétique doit alors être riche en sodium et surtout, être facile à manger. Privilégiez les barres qui fondent dans la bouche, plus simples à mâcher, et proposant une ouverture facile.

Bien sûr, privilégiez une barre énergétique dont le goût correspond à vos préférences. Salé ou sucré, c’est vous qui choisissez. 

Quelle barre énergétique choisir après l’effort ? 

Dans ce cas, la barre énergétique doit vous aider à compenser les pertes énergétiques, afin de récupérer plus rapidement. De ce fait, il convient de la choisir, en fonction du nombre de calories qu’elle contient.