En perpétuelle évolution face aux progrès technologiques, aux avancées de la médecine, le secteur pharmaceutique se renouvelle sans cesse. Et c’est le cas notamment du marché du médicament. Développement des génériques, baisse des remboursements, augmentation du nombre de médicaments qui ne sont plus accessibles en libre-service, pharmaciens autorisés à prescrire des médicaments même sans ordonnance … l’usage du médicament en France est sur la sellette. Et pour cause, s’ils sont capables de soigner, de sauver des vies, ils peuvent aussi s’avérer dangereux et coûter cher à la collectivité. Dans un tel contexte, il est un secteur qui connait un engouement et non des moindres : celui des médecines douces

En engouement pour les médecines douces généralisées par le bio et les tendances healthy qui font alors exploser la demande pour des solutions saines et naturelles pour aider son organisme. Et pour cause, il est dans de nombreuses situations possibles de résoudre de façon naturelle les désordres qui apparaissent. Le fait de modifier son mode de vie, de prendre des repas sains et équilibrés, de dormir suffisamment, d’aérer et de nettoyer régulièrement son intérieur est quelques-uns des principes de base qui permettent d’éviter l’apparition de pathologies. Et lorsque ces dernières surviennent, la médecine naturelle devient une alliée. Méditation de pleine conscience, homéopathie, ostéopathie, acupuncture, hypnose, aromathérapie notamment, les possibilités offertes pour se soigner au naturel sont nombreuses. Gros plan sur l’aromathérapie et plus particulièrement les principaux atouts des huiles essentielles

L’aromathérapie, c’est quoi ? 

Bien loin d’être une médecine douce récente, l’aromathérapie est un remède naturel qui remonte à l’Antiquité. Branche de la phytothérapie, l’aromathérapie consiste à recueillir les principes actifs des plantes au travers d’un processus (pression mécanique à froid ou technique de l’enfleurage, extraction par solvant ou distillation par entraînement à la vapeur d’eau) sous forme liquide que l’on appelle couramment « huile essentielle ». bien entendu pour se soigner au naturel, il est important de privilégier des produits sains à l’image de Vanessences qui propose de l’aromathérapie bio.

L’huile essentielle est une substance odorante extraite dépendamment des plantes, de toute ou partie de la plante. Il peut être utilisé les sommités fleuries (c’est le cas de la lavande par exemple), des feuilles (c’est le cas de l’eucalyptus par exemple), des graines ou des fruits (c’est le cas de l’anis par exemple), des racines (c’est le cas de l’angélique par exemple), du bois (c’est le cas du santal par exemple), du rhizome (c’est le cas du curcuma par exemple), de la résine (c’est le cas de la myrrhe par exemple) ou encore de l’écorce (c’est le cas du cannelier par exemple). 

Les huiles essentielles, quels usages ? 

Une huile essentielle peut renfermer jusqu’à plusieurs centaines de molécules aux propriétés différentes. Autant de propriétés qui nous permettent alors de soulager des petits maux du quotidien aux pathologies. Antispasmodique, antivirale, relaxante, aphrodisiaque, stimulante, antiseptique, digestive, immunostimulante, décongestionnante, cholérétique, anti-prurit, vermifuge, hypotenseur, stimulant gastrique, apaisant, anti-inflammatoire …. les propriétés des huiles essentielles sont variées. Les huiles essentielles sont alors capables d’insuffler l’énergie nécessaire à l’organisme pour le prémunir des agressions extérieures. Certaines huiles essentielles à l’image de la sauge sclarée présentent un spectre d’action vaste.  

Les huiles essentielles peuvent être alors utilisées par voie interne, externe ou aérienne. Et parce qu’elles renferment des éléments actifs hautement concentrés, il est important de s’en remettre à un aromathérapeute afin de les utiliser à bon escient. Pour information, ces dernières sont à manipuler avec soin pour les enfants de moins de 10 ans, pour les femmes enceintes, allaitantes, épileptiques, asthmatiques notamment. Dans tous les cas, il importe de se conformer aux recommandations d’utilisation de spécialiste pour profiter de leurs bienfaits. 

Pour finir, les huiles essentielles se conservent à l’abri de l’air, de la lumière, de fortes chaleurs et du gel pour ne pas que la composition s’altère. À l’image des autres produits insolites qui se rangent au frigo, il convient de faire de même avec les huiles essentielles en les rangeant dans une boite hermétique en verre.