aide sociale française

La France est un pays qui offre de nombreuses aides sociales aux citoyens. Grâce à ses Caisses d’Allocations Familiales (CAF), elles versent des prestations en fonction des besoins et de différents critères afin de venir en aide aux Français.

L’aide personnalisée au logement

L’aide personnalisée au logement (APL) fait parties des aides sociales octroyées par la CAF. C’est donc une aide financière qui permet de réduire le montant d’un loyer ou encore d’une redevance ou d’une mensualité d’emprunt. Il est possible d’y avoir droit, quelle que soit votre situation familiale et en prenant en compte la situation de votre logement. Différents critères sont pris en compte afin de savoir si vous pouvez avoir droit à cette prestation sociale. Si vous êtes locataire ou sous-locataire, si votre logement répond à certains critères de décence ou encore de conditions minimales d’occupation. Il est possible de faire une simulation sur le site de la CAF afin de déterminer si vous pouvez en être bénéficiaire.

L’allocation de rentrée scolaire

L’allocation de rentrée scolaire (ARS), est une aide financière versée aux familles ayant au moins un enfant scolarisé et âgé entre 6 et 18 ans. Cette aide sociale permet donc aux familles de pouvoir payer les différents frais liés à la rentrée, comme les fournitures scolaires. Son montant est avant tout déterminé par l’âge de l’enfant scolarisé. De plus, les ressources familiales ne doivent pas dépasser un certain seuil qui est calculé en fonction du nombre d’enfants en charge. Attention cependant, un enfant qui suit des cours à domicile et au sein de la famille ne peut pas bénéficier de l’allocation de rentrée scolaire. Aussi, un jeune de moins de 18 ans, en apprentissage et qui reçoit une rémunération dépassant un certain plafond ne peut pas non plus avoir droit à cette aide.

aides sociales

La prestation d’accueil du jeune enfant

La prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), est une aide sociale versée à la famille pour un enfant qui vient de naitre et pour une adoption. Cette aide comprend différentes primes, à savoir :

  • La prime à la naissance (Pn)
  • la prime à l’adoption (Pa)
  • L’allocation de base (Ab)
  • La prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE). Qui concerne toutes les naissances ou adoptions ayant eu lieu après le 31 décembre 2014 ou le complément de libre choix d’activité (Clca) pour une naissance ou une adoption avant le 1er janvier 2015
  • Le complément de libre choix du mode de garde (Cmg)
    Sous certaines conditions, ces primes peuvent être cumulables avec d’autres prestations ou d’autres allocations. Cette prestation sociale est versée pour aider les familles qui viennent d’avoir un enfant, par une naissance ou par une adoption (d’un enfant de moins de 3 ans). Les revenus familiaux doivent être inférieurs à un certain plafond, qui est calculé en fonction de la situation familiale. Les prestations versées varient en effet, si vous êtes en couple ou bien si vous êtes un parent isolé.