outils électroniques

De nombreuses publicités vendant des outils électroniques anti « mal de dos » fleurissent de plus en plus sur internet et les réseaux sociaux. Ces appareils sont-ils efficaces ou s’agit-il simplement de gadgets qui finiront dans votre placard quelques semaines après les avoir acheter?

La place des machines professionnelles dans le soin du mal de dos

En tant que kinésithérapeute, je suis de très près l’évolution de la technologie concernant les possibilités de soin qu’elle peut offrir. On dispose aujourd’hui dans nos cabinets de plusieurs machines qui n’existaient pas il y a encore une vingtaine d’années. Elles apparaissent souvent en premier lieu dans les milieux sportifs étant donné la course à l’amélioration de la performance physique et de la rapidité de soin qui y règne. Il s’agit de matériel pouvant parfois valoir plusieurs milliers d’euros comme les ondes de choc ou la técarthérapie par exemple. La rapidité de soin s’en voit-elle pour autant améliorée ? En toute honnêteté, oui et non.

Mais cela dépend bien évidemment du type de machine et de la lésion. Ces appareils peuvent avoir des effets positifs pour certains patients et dans certaines circonstances : par effet mécanique, physiologique voir psychologique (effet placebo jamais négligeable dans le soin).

Ainsi, ces nouvelles machines peuvent être bénéfiques pour certains patients sans que l’on comprenne vraiment pourquoi scientifiquement. Il y a selon moi une dimension placebo indéniable et peut-être des bienfaits méconnus qui seront démontrés dans les années futures.

Dans tous les cas, les machines seules ne suffisent pas à soigner les patients. On associe systématiquement des exercices visant à renforcer son corps de manière complète. La douleur doit être traitée sur 2 fronts en parallèles : un traitement immédiat de la douleur (techniques antalgiques) et un traitement de fond.

contre le mal de dos

Les objets anti « mal de dos » à faible coût : efficaces ou non ?

A la différence des machines présentes dans les cabinets médicaux ou paramédicaux, ces objets électroniques n’ont pas été développés par de gros groupes internationaux. Ils n’ont donc pas bénéficié du même budget concernant la recherche et la qualité de fabrication. Ils proviennent généralement de Chine et sont revendus 10 à 15 fois plus chers dans les publicités en Europe et aux Etats Unis. C’est ce qu’on appelle le dropshipping.

Ceci étant dit, nous allons analyser ces deux objets dont le but est de soigner ou au moins de soulager les douleurs.

Il existe plusieurs catégories d’objets.

Les attelles pour les douleurs cervicales

Tout d’abord les objets de type « attelles » (objet à gauche sur la photo). On en trouve pour quasiment toutes les articulations (genou, épaule, poignet, cheville, cou…) et on commence à voir des publicités vantant les mérites des attelles. Il faut faire très attention à cela. A moins d’avoir subi un traumatisme et qu’un médecin vous ait prescrit ce type d’appareil, vous ne devez en aucun cas porter une attelle de manière prolongée. Tout d’abord, l’efficacité et le rôle des atèles est débattu au sein même de la communauté médicale et paramédicale. Bien que certaines attelles puissent soulager à court terme, elles auraient davantage une utilité à rassurer le patient plutôt qu’à immobiliser efficacement une zone anatomique.

Pour cet exemple, il s’agit d’un coussin gonflable permettant de décomprimer la nuque. Si la décompression vertébrale est utilisée chez nous les kinés, elle est systématiquement associée au renforcement musculaire. Sans quoi, porter une attelle trop souvent ou trop longtemps implique une fonte musculaire qui posera ensuite de plus gros problèmes. Et ceci est valable pour n’importe quelle articulation du corps. Toute immobilisation doit être associée à un renforcement musculaire à l’exception d’une réelle lésion avérée comme une fracture, ou encore d’une luxation ou opération chirurgicale récentes.

mal de dos

L’appareil massant et chauffant la nuque

Pour l’appareil à droite sur la photo, il s’agit d’un casque à disposer autour de la nuque qui est sensé reproduire une sensation de chaleur ainsi qu’un massage. Bien que cet outil promette de « soigner l’ostéoporose et l’arthrose » : il n’en est rien. Tout simplement parque ce sont des maladies de dégénérescence que l’on peut seulement freiner. En revanche, cela pourra éventuellement détendre vos muscles et réduire vos tensions musculaires grâce à la chaleur pour quelques heures. Ce sont les effets antalgiques que l’on peut retrouver dans le massage thérapeutique et cet appareil ne présente à priori pas de danger. Mais on peut retrouver ce bienfait simplement en se procurant un coussin rempli de noyaux de cerise ou de graines à mettre au micro-onde par exemple. Et voilà, même résultat de décontraction musculaire à moindre frais.

En ce qui concerne la santé, point de miracle. Certains de ces gadgets pourront peut-être soulager certaines douleurs sur du court terme mais ne vont en rien améliorer votre état de manière durable. Pour ce faire, il faut traiter le fond du problème à travers la mobilité articulaire, la souplesse musculaire et le renforcement musculaire grâce à des programmes complets contre le mal de dos.

On pourra, en parallèle, traiter la douleur immédiatement à l’aide de massages, d’huiles essentielles, de chaleur (ou de froid selon le problème) ou encore d’autres techniques manuelles agissant directement sur les tissus. Mais quitte à vouloir se débarrasser de son mal de dos et améliorer son bien-être autant, autant le faire bien et pour une longue période.