Les travailleurs âgés sont confrontés à plusieurs problématiques, à l’approche de l’âge de la retraite. Ils doivent notamment s’occuper des démarches en vue de percevoir la pension de vieillesse. Par ailleurs, à partir de la soixantaine, les besoins en soins médicaux s’accroissent. L’assurance santé représente, de ce fait, un point important, à aborder aussi, avant le départ à la retraite. Le senior a le choix entre continuer son contrat mutuelle santé entreprise et souscrire une assurance complémentaire santé dédiée aux retraités, à l’instar de l’assurance santé Prévoir. Cette dernière solution s’avère avantageuse.

Comment préparer sa retraite ?

Il est important de rappeler que la Sécurité Sociale ne couvre pas l’ensemble des frais médicaux. Aussi, souscrire une complémentaire santé s’avère indispensable pour bénéficier de garanties additionnelles.

Le retraité a le choix entre garder son assurance retraite entreprise et opter pour un nouveau contrat d’assurance complémentaire santé dédié aux personnes âgées.

Garder la mutuelle entreprise

Le retraité qui bénéficie d’une assurance santé individuelle peut poursuivre son contrat suivant les mêmes modalités après son départ à la retraite. Aucune procédure particulière n’est à prévoir.

Le retraité qui dispose d’une assurance santé collective peut aussi garder sa mutuelle. Pour ce faire, il doit faire une demande de changement en mutuelle entreprise individuelle auprès de l’assureur, dans un délai de 6 mois avant la date de départ à la retraite. Si l’assureur ne reçoit pas d’avis dans ce délai légal, le contrat est automatiquement résilié.

Garder la mutuelle entreprise présente quelques avantages dont l’exemption de questionnaire médical et l’inexistence du délai de carence. Mais cette option implique aussi des inconvénients importants. En premier lieu, les mensualités sont plus élevées. Le pourcentage d’accroissement correspond à la part qui était à la charge de l’employeur avant le départ à la retraite et qui est, désormais, affecté à l’assuré. L’augmentation s’élève à au moins 50 % des mensualités. Par ailleurs, l’assureur conserve toutes les garanties prévues dans le contrat initial. Selon la législation en vigueur, l’assuré n’a pas la possibilité d’étendre les garanties du contrat de base. Or, la mutuelle santé entreprise inclut des nombreuses garanties qui ne concernent pas les personnes âgées dont la maternité, l’orthodontie, la contraception et ne couvre pas les besoins spécifiques aux seniors comme la médecine douce, la cure thermale, les frais optiques… Enfin, la prise en charge du conjoint/ de la conjointe et des enfants cesse dès que la retraite prend effet. D’un point de vue financier, continuer le contrat de mutuelle entreprise n’est pas du tout profitable pour le retraité.

Souscrire une complémentaire santé dédiée aux seniors

Le retraité a la possibilité d’opter pour une nouvelle complémentaire santé adaptée à sa situation. Cette solution s’avère beaucoup plus avantageuse. En effet, les seniors ont des besoins en santé plus étendus et qui s’accroissent avec l’âge. Les garanties prévues par la mutuelle santé destinée aux personnes actives ne répondent donc pas aux besoins des retraités. Ne disposant que de la pension vieillesse pour subvenir à leurs besoins et leurs charges quotidiennes et de l’assurance maladie de base qui ne couvre pas toutes les dépenses en santé, ces derniers doivent donc souscrire une complémentaire retraite pour accéder aux soins médicaux appropriés.

Le contrat de mutuelle santé entreprise est automatiquement rompu dès lors que l’assuré atteint l’âge de la retraite, c’est- à-dire : à ses 62 ans révolus, à moins de réaliser les procédures nécessaires en vue de préserver la même complémentaire durant la retraite. Pour profiter de la couverture prévue par la complémentaire santé senior dès la fin du contrat de mutuelle santé entreprise, le retraité doit entamer les démarches en vue de trouver l’offre d’assurance complémentaire santé qui répond au mieux à ses besoins et qui correspond à son budget, plusieurs mois avant la date du départ à la retraite.

Les bénéfices de l’assurance complémentaire santé retraite

L’assurance complémentaire santé retraite couvre les frais relatifs aux dépenses en santé qui ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale. L’assurance santé Prévoir rembourse notamment les frais d’hospitalisation et les consultations auprès des spécialistes et propose des garanties à la carte, pour répondre parfaitement aux besoins de chaque assuré. Les assurés qui souffrent de problèmes de vue peuvent, par exemple, choisir la garantie optique. Ceux qui ont des soucis d’audition peuvent opter pour les aides auditives qui couvrent les consultations et les frais liés à l’appareillage. Cette complémentaire santé retraite offre également des prestations supplémentaires comme les services à domicile (la garde d’enfant, l’aide ménagère, l’auxiliaire de vie…) en cas d’hospitalisation et/ou en cas d’immobilisation. Les assurés ont droit à 5 téléconsultations par mois, entièrement gratuites et assurées par des médecins généralistes et des infirmiers diplômés qui se tiennent disponibles 24h /24 et 7 jours/7. Pour aller encore plus loin dans l’anticipation des dépenses qui incombent aux personnes âgées, les assureurs spécialisés dans les complémentaires santé retraite suggèrent des formules intégrant la prise en charge des frais relatifs aux obsèques de l’assuré.

Il est absolument conseillé de comparer plusieurs offres d’assurance complémentaire retraite pour s’assurer de pouvoir bénéficier des formules les plus avantageuses.

Bien choisir sa complémentaire santé retraite

Le choix de la complémentaire santé retraite est primordial pour s’assurer d’accéder aux différents bénéfices et en prévention des futures dépenses en santé.

Voici les critères à considérer pour bien sélectionner la complémentaire santé retraite…

Le délai de carence

La plupart des contrats d’assurance complémentaire retraite prévoient un délai de carence. Il s’agit du délai d’attente compris entre la date de la conclusion du contrat d’assurance et la date d’application des remboursements, durant lequel l’assuré n’est pas pris en charge. Un délai de carence trop long ne s’avère pas avantageux pour les personnes âgées et davantage pour les seniors qui ont des besoins en santé spécifiques et qui doivent bénéficier de soins médicaux réguliers.

Les niveaux de remboursement

Le retraité doit aussi s’attarder sur les niveaux de remboursement prévus par le contrat d’assurance complémentaire retraite et opter pour l’offre qui propose le pourcentage de remboursement le plus élevé pour les besoins réels. À titre d’exemple, un senior qui a des soucis auditifs aura tout à son intérêt à souscrire un contrat d’assurance complémentaire retraite qui couvre les frais la totalité ou une grande partie des frais d’appareillage.

La garantie assurance perte d’autonomie constitue également un point important à prendre en compte.

Comment trouver la meilleure offre d’assurance complémentaire santé retraite ?

Le choix de l’assurance complémentaire santé retraite est déterminant mais s’avère compliqué si l’on considère le grand nombre d’offres.

Il est absolument conseillé de comparer plusieurs offres d’assurance complémentaire retraite avant de se décider. Pour ce faire, le concerné peut demander plusieurs devis auprès de différents assureurs en utilisant un comparateur en ligne spécialisé.

Faire appel à un courtier en assurance vous garantit aussi de trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins et à votre budget.