Notamment célèbre pour ses présumés effets thérapeutiques longtemps remis en question, le cannabis et plus précisément son composant le cannabidiol (CBD) est au cœur d’un imbroglio aussi bien légal que scientifique. Une fâcheuse confusion que vient clarifier l’expérimentation de l’usage du cannabis à visée thérapeutique récemment approuvée en France. Qu’en est-il réellement de cette expérimentation ? Quel avenir attend le CBD ? Le décryptage de cette situation dans la suite.

Le cannabis thérapeutique en quelques mots

Communément appelé « chanvre », le cannabis sativa est manifestement une plante aux innombrables vertus réputées, mais hypothétiques. Composé de plusieurs molécules, du nombre desquelles se démarquent le CBD et le THC (tétrahydrocannabinol) du fait de leurs effets psychologiques et physiologiques variés, le cannabis est d’un grand intérêt thérapeutique. Un intérêt principalement porté sur son potentiel analgésique. Bien que très ressemblants, ces cannabinoïdes se distinguent de par leur conformation et par là même de par leurs propriétés non psychoactives et psychotropes. C’est ainsi que le THC est la substance psychotrope du cannabis, à contrario du CBD qui est une substance non psychoactive, bloquant les propriétés psychotropes du THC. Le cannabis médical se conçoit donc comme un produit plus concentré en CBD qu’en THC.

Les tenants et aboutissants de cette expérimentation

Longtemps montré du doigt par les pourfendeurs du cannabis thérapeutique, le déficit flagrant en données scientifiques concernant le cannabis continue de faire parler de lui. Un manque de connaissances scientifiques d’autant plus inquiétant qu’il s’applique à l’existence d’un éventuel risque d’accoutumance au produit ainsi qu’à la présence d’une prétendue menace pour la sécurité routière. Dans l’objectif de corriger et de clarifier ces différentes zones d’ombre inhérentes à l’utilisation du cannabis en thérapeutique, l’initiative d’une expérimentation du cannabis thérapeutique a déjà été approuvée en France. En effet, le vote favorable de l’Assemblée nationale le 25 octobre 2019 arrive à point nommé quatre mois après l’agrément de l’agence française du médicament (ANSM). Cette dernière s’était également exprimée en faveur d’une expérimentation à grande échelle du cannabis thérapeutique dans l’hexagone. Une expérimentation qui s’intègre parfaitement dans le cadre de la légalisation, de la distribution et de la consommation du cannabis sur le territoire français. Il s’agira donc parallèlement à l’évaluation de l’efficacité des produits prescrits, de déterminer et de valider les différentes mesures d’accès des traitements pour les patients. Ainsi, après le recrutement codifié et volontaire de 3 000 patients jugés en impasse thérapeutique pendant 6 mois et leur suivi le long d’un traitement de 6 mois, il s’ensuivra l’analyse (pendant 6 autres mois) des différentes informations collectées par l’ANSM. Enfin, un rapport final sera rendu au gouvernement qui devra alors se prononcer sur l’éventuelle généralisation définitive de ce système en France. En attendant la légalisation du cannabis thérapeutique, il n’est pas possible de se procurer du cannabidiol que sur les sites CBD France.

marché du cbd

Analyse prospective du marché du CBD

Plus qu’un effet de mode, le marché du CBD est en plein essor partout de par le monde. Le récent boom de ce marché à fort potentiel est à attribuer au nombre grandissant de pays autorisant dans leur législation, la production, la distribution et la consommation du cannabis à usage thérapeutique. Par ailleurs, parfaitement au courant de l’évolution exponentielle du marché et de l’importance des retombées économiques possibles dans l’industrie du CBD, de plus en plus de pays s’y intéressent.

En France, tout porte à croire que l’expérimentation du cannabis thérapeutique, si elle se solde par une légalisation définitive du cannabis à usage thérapeutique, pourrait positivement impacter le commerce du CBD. Toutefois, le rang des sceptiques demeure non négligeable, alimenté par la méconnaissance persistante de cette substance pourtant prometteuse. Les débats autour du marché ne semblent pas vouloir s’interrompre, entachant ici et là l’avenir radieux que semble se tracer le CBD.