infirmière hôpital

C’est souvent le choix de toute une carrière : libéral ou hôpital ? Pour les infirmières, il est primordial de choisir si elles souhaitent être indépendantes ou salariées. L’infirmière en libéral (IDEL) et l’infirmière en hôpital (IDE) ont certes le même métier, mais pas les mêmes conditions d’exercice. Alors quelles différences entre elles ? Et comment choisir le statut adéquat ? Liste des avantages et des inconvénients à exercer en libéral ou à l’hôpital.

Lieu de soins et relations patient-professionnel

On en parle peu, mais l’élément différenciant entre l’hôpital et le domicile est le lieu dans lequel prend place la consultation. Aux salles d’hôpitaux aseptisées se substituent les salons chaleureux et les chambres plus intimes. Dès lors, la relation entre l’infirmière et le patient prend un nouveau tournant. Là où il est difficile d’avoir du temps pour tisser des liens à l’hôpital – non par manque de volonté mais par impossibilité pratique -, le cadre du domicile est plus propice à l’émergence d’une complicité. Si le patient habite Lorient, l’infirmière libérale à Lorient se déplace à la fois pour prodiguer des soins, mais aussi pour écouter, échanger, partager avec le patient.

Les différents types de patients à soigner

Certaines infirmières travaillant à l’hôpital sont rattachées à un service spécifique : maternité, réanimation, gériatrie, oncologie… Elles sont donc formées à des soins très particuliers et sont amenées à les répéter au quotidien. De leur côté, les infirmières libérales ont une activité plus “généraliste”. Cela peut aller de la pose de pansement à celle de perfusions en passant par la mise en place de bas de contention ! La journée de l’infirmière libérale est donc très variée.

Planning et organisation : flexible ou rigide ?

Les infirmières libérales sont entièrement libres d’organiser leur planning. Si elles travaillent dans un cabinet avec plusieurs autres infirmières, elles doivent toutefois s’adapter aux disponibilités de chacune. Mais, en règle générale, cette liberté dans le choix de l’organisation est respectée et très appréciée. Attention toutefois : leur salaire dépend du nombre de visites effectuées… Aussi, rares sont les infirmières libérales qui n’ont pas des journées remplies !

À l’hôpital, les infirmières ne choisissent pas vraiment leur emploi du temps. Toutefois, elles sont assez libres concernant leur départ en congés.

infirmière à domicile

La mobilité

Il se peut que les infirmières salariées aient à effectuer des déplacements hors hôpital. Généralement, ces déplacements sont très encadrés : elles disposent d’une voiture de fonction, d’une place de parking et réalisent des trajets fixes. Pour les infirmières libérales, les choses sont un peu plus complexes. Difficile de trouver une place à 17h en semaine au sein d’une grande ville ! Quant à la voiture, elle est à leurs frais, essence et assurance comprises.

Seul ou ensemble ?

Libéral rime-t-il avec solitude ? Pas nécessairement. S’il est vrai que le travail d’équipe est très commun (et très important !) à l’hôpital, il l’est aussi pour certaines infirmières libérales. Elles peuvent décider de s’associer à d’autres infirmières et former un groupe de professionnelles indépendantes. Toutefois, pour celles qui préfèrent travailler seules, l’exercice en libéral est vivement conseillé !

Jours de repos et congés payés

L’une des grandes différences entre les infirmières à l’hôpital et celles en libéral est celle des congés payés. Les premières en jouissent comme n’importe quel autre salarié, là où les secondes n’en bénéficient pas. Toutefois, les infirmières libérales peuvent prendre des congés ! Mais ce seront des jours non rémunérés. À elles de s’organiser pour que les finances restent au beau fixe !

Salaire fixe ou chiffres d’affaire ?

En parlant des finances, il est temps d’aborder la question de la rémunération. C’est un fait : les infirmières qui exercent en libéral peuvent être mieux rémunérées que celles qui travaillent à l’hôpital. Ces dernières reçoivent un salaire fixe, tous les mois. En tant qu’infirmière débutante en hôpital, le salaire s’élève à 1500€ en moyenne. L’infirmière libérale est rémunérée à chaque visite à domicile. Ainsi, elle peut obtenir un salaire plus attractif que ses consœurs exerçant à l’hôpital. À noter qu’entre la somme reçue et la somme perçue, il y a des écarts notoires. Les infirmières libérales ont des charges à payer qui sont souvent onéreuses.

La gestion administrative

Dernier point de différence entre l’IDEL et l’IDE : la gestion administrative. L’infirmière en hôpital n’a à se soucier de rien, l’employeur est chargé de s’occuper de tout le versant administratif de son métier. A contrario, l’infirmière libérale est sa propre comptable, doit transmettre les feuilles de soins à la CPAM, payer ses charges… Être un mouton à cinq pattes, toujours vigilant afin de n’avoir rien oublié d’important dans ses démarches administratives !

Infirmière libérale à domicile ou salariée, le choix est libre. Si chaque option présente ses avantages et ses inconvénients, la liberté de l’activité libérale et le rapport plus intime aux patients sont souvent très appréciés par les infirmières en passe de faire un choix. Alors, prêtes à se décider ?