impression 3D et santé

L’apparition de l’impression 3D a été une aubaine pour de nombreux secteurs dont celui de la santé. Une nouvelle approche de la médecine a été faite grâce à cette technologie qui est aujourd’hui perçue comme une porte ouverte à différentes possibilités. En effet, les perspectives qu’apportent l’impression 3D dans la santé sont aussi nombreuses que variées. Elles ne sont jusque-là qu’effleurées tant le potentiel de cette technologie est énorme. Quel est donc précisément le rôle de l’impression 3D dans le domaine de la santé ?

L’impression 3D dans la santé : un accès facilité aux dispositifs médicaux

L’accès aux dispositifs médicaux n’est pas toujours évident en raison de leur coût assez prohibitif. Cependant l’impression 3D a permis de changer la donne. Désormais, sur la base de plans conçus par ordinateur, il est plus facile de créer différents dispositifs médicaux comme des prothèses ou des implants. Le principal avantage de l’utilisation de l’impression 3D dans la santé, c’est le gain de précision et de temps dans la fabrication des objets. C’est aussi une technologie qui se prête parfaitement aux enjeux du digital avec la possibilité de faire faire une impression 3D en ligne. Différentes entreprises spécialisées en impression 3D Paris comme 3D HUBS collaborent en ce sens avec des professionnels de secteurs divers, y compris celui de la santé.

Le potentiel de l’impression tridimensionnelle a par ailleurs été largement démontré dans la réponse à la crise de la Covid-19, puisqu’elle a permis de fabriquer rapidement des valves respiratoires, des masques faciaux ou des pièces de rechange pour des équipements médicaux.

impression 3D

Impression 3D : pour personnaliser la prise en charge médicale

Avec l’impression 3D, on se penche de plus en plus sérieusement sur la personnalisation des soins apportés aux patients amputés, ainsi que ceux qui ont besoin d’une greffe de peau ou d’organe. Grâce à l’impression 3D dans la santé, on entrevoit la possibilité d’imprimer des tissus ou des organes humains par le procédé de la bio-impression. Des expériences ont déjà été menées avec succès dans ce sens et ont abouti à la conception d’une cornée fonctionnelle. Cette expérimentation réalisée par une équipe de chercheurs britanniques est une piste exploitable par la chirurgie oculaire. Cette technologie est aussi profitable aux orthopédistes qui auront plus de facilité à concevoir des prothèses sur-mesure pour leurs patients.

L’impression 3D : une aide précieuse à la recherche médicale

La recherche médicale a été fortement impactée par l’intégration de l’impression 3D dans la santé. L’exemple le plus parlant est celui de la fabrication de moules représentatifs de divers organes humains sur lesquels des chirurgiens peuvent s’entraîner avant certaines opérations. L’enjeu c’est de les aider à appréhender les interventions délicates avec plus de sérénité. Les modèles crées essaient de reproduire le plus fidèlement possible la texture, les dimensions et les propriétés des organes humains qu’ils imitent. On peut d’ores et déjà envisager plusieurs implications de ce procédé dans l’évolution de la chirurgie cardiaque, notamment dans la prise en charge des malformations cardiaques congénitales.