Vous cherchez des solutions pour vapoter tout en limitant votre impact sur l’environnement ? Si le passage de la cigarette classique (dont les filtres mettent 10 ans à se décomposer) vers la cigarette électronique est un premier pas, vous pouvez aller plus loin. Vapoter.fr vous explique comment.

Acheter de la qualité et français

Être un vapoteur écoresponsable, cela passe d’abord par le fait d’acheter des produits de qualité. C’est logique, mais plus un produit dure dans le temps et mieux c’est pour l’environnement. En effet, consommer durable, c’est éviter que de nouveaux appareils soient fabriqués, étape qui n’est pas toujours sans impact sur le climat. Dans la même optique, privilégiez les produits français pour limiter le transport. En bref, votre achat doit être mûrement réfléchi pour qu’il vous donne entière satisfaction et que vous le conserviez le plus longtemps possible ! 

Sur le site Vapoter.fr, les plus grandes marques françaises de cigarettes électroniques et de e-liquides sont disponibles, pour vous permettre d’être un vapoteur écoresponsable. 

Prendre soin de son matériel 

Dans une cigarette électronique, vous trouverez une batterie rechargeable. Même si elle est fabriquée en lithium-ion, matériau réputé pour sa longévité, sa durée de vie reste limitée. Cependant, cela dépend également de la manière dont vous l’utilisez et de la manière dont vous en prenez soin. Être écoresponsable, c’est tout faire pour maintenir son matériel en bon état, afin de le conserver le plus longtemps possible. Non seulement, vous faites des économies en n’achetant pas prématurément une nouvelle e-cig, mais en plus c’est bon pour la planète. 

Vapoter.fr vous conseille donc de 

  • éteindre votre cigarette électronique après utilisation

  • ranger votre e-cig lorsque vous ne l’utilisez pas pour éviter une chute

  • ne pas laisser votre cigarette électronique en plein soleil

  • éviter de laisser votre vapoteuse en charge lorsque la batterie est pleine. 

Recycler  

Même si vous faites en sorte de conserver le plus longtemps possible votre cigarette électronique, ces composants ont une durée de vie. Au moment de vous séparer de votre vapoteuse, pensez à faire le tri. La batterie de votre e-cig ne doit pas être jetée dans les ordures ménagères, même si la facilité est souvent tentante. Déposez donc votre batterie dans un conteneur à piles. Pour la résistance de la vapoteuse, il faut les jeter avec les métaux en déchetterie. C’est important pour limiter la pollution.  

A lire :   Intolérance au lactose : découvrez les gélules de lactase par Lactolérance

Le Do It Yourself

Les flacons de eliquide contenant de la nicotine vendus prêts à l’emploi contiennent une quantité de 10 ml. Si vous vapotez souvent, forcément, vous allez accumuler les flacons. Pour éviter de multiplier les flacons de 10 ml, optez pour des flacons de plus grande contenance. Et si vous n’êtes pas sevré de la nicotine, il vous suffit d’utiliser des sels de nicotine. Ayez le même réflexe pour la base PV/VG. 

Le DIY vous permet aussi de fabriquer certains éléments de votre cigarette électronique, comme la résistance. Sachez que la durée de vie d’une bobine de fil et d’un sachet de coton sera plus longue qu’une résistance prête à l’emploi. 

Chez Vapoter.fr, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour fabriquer vous-même vos e-liquides et votre résistance. 

L’achat réfléchi

Que ce soit en matière de cigarette électronique ou de e-liquide, les fabricants réfléchissent de plus en plus à l’impact environnemental. Si cela fait partie de vos valeurs, renseignez-vous sur les nouveautés.

Chez Vapoter.fr, vous pouvez notamment vous procurer des e-liquides à base de végétol en substitut au propylène glycol. Le végétol est un composant d’origine naturelle. Sur le site, vous pouvez aussi acheter des produits de la marque Innokin. Cette dernière est particulièrement sensible au sujet de l’écologie et propose notamment des emballages conçus à partir de matériaux recyclés ou qui se recyclent.