médecin traitant

Même si vous avez déjà un médecin traitant, il est possible d’en changer à tout moment. Dans cet article, vous allez trouver comment procéder.

Quelle que soit votre motivation ou la raison pour laquelle vous envisagez de faire appel à un nouveau médecin traitant (déménagement, proximité du lieu de travail, manque d’affinité, etc.), à partir de 16 ans et à tout moment, vous êtes libre de le faire sans avoir à vous justifier. Quel médecin traitant choisir ? Quelle est la marche à suivre ?

Médecin traitant : quel choisir ?

Votre médecin traitant peut être un médecin généraliste ou un spécialiste. Il peut pratiquer en ville, à l’hôpital ou dans un centre de santé. C’est généralement celui que vous rencontrerez régulièrement et qui vous connaîtra le mieux. Il pourra ainsi vous orienter, le cas échéant, vers les différents professionnels de santé. Sa fonction est, en effet, de coordonner vos soins au sein du parcours de santé en vous assurant un suivi médical et préventif personnalisé.

Sans médecin traitant, vous êtes en dehors du parcours de soins et la prise en charge de vos frais de santé par la Sécurité sociale est réduite.

hanger de médecin traitant

Comment déclarer mon nouveau médecin traitant ?

Lorsque le praticien que vous avez choisi a accepté d’être votre nouveau médecin traitant, il ne vous reste plus qu’à signaler le changement à votre CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie). Le processus peut se faire de deux manières.

Notez que même si vous n’êtes pas obligé d’informer votre ancien médecin traitant de ce changement et encore moins de vous l’expliquer, il peut être utile de demander votre dossier médical afin de le remettre à votre nouveau praticien. Cela optimisera vos soins et votre suivi.

Par courrier

Si votre nouveau médecin traitant ne peut pas effectuer la procédure en ligne, vous devez remplir avec lui le formulaire cerfa 12485 03 (Déclaration de choix du médecin traitant). Le médecin complète la partie qui le concerne et vous, la vôtre.

Si vous êtes assuré, dans la zone « Assuré », vous indiquez votre nom, prénom et numéro de sécurité sociale et dans la zone « Bénéficiaire de soins », votre date de naissance. Si vous n’êtes pas l’assuré (conjoint, partenaire, enfant, etc.), saisissez dans le champ « Assuré », le nom, le prénom et le numéro de sécurité sociale de l’assuré auquel vous êtes rattaché et, dans le champ « Bénéficiaire de soins », votre nom, prénom et date de naissance.

Vous indiquez l’adresse de l’assuré dans la zone réservée à cet effet et, dans la rubrique « Déclaration conjointe », vous et votre médecin inscrivez vos noms et apposez vos signatures. Le formulaire peut ensuite être envoyé par courrier à votre caisse d’assurance maladie.

En ligne, lors d’une consultation

La déclaration peut avoir lieu au cabinet du nouveau médecin traitant. Sur présentation de votre carte vitale et avec votre accord, il peut faire la déclaration en ligne. Celui-ci est ensuite envoyé directement à votre caisse maladie.

Le bénéficiaire est mineur

Si le bénéficiaire est mineur de moins de 16 ans, le représentant légal (l’un des parents, titulaire de l’autorité parentale) choisit le médecin traitant, indique ses nom et prénom et signe la déclaration. S’il s’agit d’un jeune non émancipé, âgé de 16 à 18 ans, le formulaire doit porter sa signature ainsi que celle de son représentant légal.