décès d'un proche

La mort d’un proche est une expérience éprouvante à surmonter. Cela est encore plus rude quand on doit préparer ses funérailles dans un temps record et faire ses adieux dans de telles circonstances. Conscients de la difficulté de cette épreuve, nous avons préparé cet article afin de vous guider dans vos procédures, autant administratives qu’émotionnelles.

1/ Planification des obsèques et funérailles

Après l’annonce des nouvelles à vos proches, vous allez vous sentir exténué(e). C’est normal, c’est pour cela que nous vous conseillons de faire contact à un tiers pour vous aider. En général, il existe plusieurs sociétés entièrement dédiées à l’organisation de funérailles. Celles-ci s’occupent de tous les détails, allant du transport du défunt au choix de son cercueil. Naturellement, vous serez en contact permanent avec un représentant de l’agence, qui vous guidera dans toutes les étapes.

Cela se fait dans un but ultime : celui de respecter les délais fixés par les règles françaises. En effet, la loi stipule que les funérailles doivent se dérouler dans un intervalle maximal de 6 jours. Avant cela, le décès devra être déclaré dans les 24 heures suivant l’événement. Ainsi, l’agence s’occupera, en votre nom, de la paperasse administrative ainsi que de l’avancement des obsèques. Selon vos désirs ainsi que ceux du décédé, vous pouvez opter pour une crémation ou bien une inhumation de ce dernier.

2/ Cercueil et enterrement

Durant l’organisation des obsèques, vous allez être amené(e) à décider du cercueil ainsi que de la plaque de votre proche. Cela étant difficile, vous avez tout le droit de reléguer cette mission à l’agent organisateur.

Dans le cas contraire, vous avez le pouvoir de décider vous-même en fonction de vos préférences religieuses. Cela est possible autant sur le cercueil que sur la plaque de la tombe. La deuxième option étant la plus marquante et donc la plus choisie, il s’avère important de choisir une plaque de qualité. Plus encore, des plateformes comme le site https://plaquedeces.fr vous permettront de personnaliser la tombe du décédé. Vous pouvez ainsi inscrire sur celle-ci sa parole favorite, ce qu’il représentait pour vous ou encore une pensée que vous n’avez pas eu le temps de lui dire. Cela vous aidera à voir cet événement d’un autre angle, et à aller de l’avant.

plaque funéraire

3/ Demandez de l’aide auprès de quelqu’un

Après avoir décidé des étapes funèbres, le corps sera pris en charge puis transporté au cimetière, là où les funérailles vont avoir lieu. Nous vous conseillons vivement de vous accompagner d’une autre personne qui pourra vous épauler si besoin. Elle pourra voir les choses de façon objective et s’occuper des futilités administratives afin que vous puissiez vous recueillir. N’hésitez pas à lui communiquer tous les documents nécessaires pour la procédure funèbre. De cette manière, l’agence funèbre s’arrangera de façon à vous épargner les difficultés formalistes durant votre recueillement.

4/ Parlez-en à un professionnel

Si vous en sentez le besoin, n’hésitez surtout pas à parler de cet événement à un professionnel de santé. Ce dernier est là pour vous aider à traverser cette épreuve et à l’accepter.