CDAG Paris

La pandémie actuelle de Covid 19 a démontré toute l’importance du dépistage des maladies infectieuses pour endiguer la propagation des virus. Si la priorité est aujourd’hui de faire face à cette menace planétaire, il n’en reste pas moins que les IST sont toujours aussi présentes et il est donc nécessaire pour les autorités de maintenir les services qui permettent de les combattre. Avec le CDAG Paris, chacun peut se faire dépister facilement et gratuitement.

Ces centres de dépistage sont dispatchés sur toute la ville de Paris. La plupart sont intégrés directement au sein des hôpitaux de l’APHP (Assistance Publique des Hôpitaux de Paris) où ils constituent des services à part mais connectés au fonctionnement de chaque établissement. Pour le patient qui doute, c’est là une occasion simple d’accès, totalement anonyme et gratuite de pouvoir se rassurer sur son état et de prendre les mesures nécessaires si un diagnostic est posé. Explications.

Le CDAG Paris, un centre de dépistage pour tous

Le CDAG Paris est une entité éclatée qui se distribue dans la plupart des grands hôpitaux parisiens. Ces centres d’information, de dépistage et de diagnostic concernent toutes les MST, sida en tête. On peut venir dans ces centres de manière totalement anonyme et aucune prestation ne vous y sera facturée. La plupart viennent pour y effectuer un simple test de dépistage suite à un doute consécutif à une pratique à risque mais le CDAG est bien plus qu’un centre de dépistage.

On peut en effet venir dans ces centres suite à l’émergence de symptômes semblant témoigner de l’infection par une IST, la nouvelle dénomination des MST, pour obtenir un diagnostic précis. On peut également venir consulter si on a eu des relations sexuelles avec une personne à qui on a diagnostiqué une IST. Les lieux ont aussi vocation à proposer des contraceptions d’urgence et même à orienter les personnes vers des services hospitaliers adaptés en cas de besoin.

test de dépistage

Des tests de dépistage anonymes et gratuits

Dans un CDAG Paris, la protection de l’anonymat est la priorité. Ainsi, aucun document écrit ne témoigne du passage du patient dans les lieux. Les prestations étant totalement gratuites, le personnel ne fournit aucun document relevant de l’assurance-maladie, d’une mutuelle ou de toute autre institution médicale. Ici, le secret médical est prioritaire et chaque action vise à protéger l’anonymat des personnes tout en leur permettant de se faire diagnostiquer.

Pourtant, l’anonymat peut provoquer certaines problématiques dans le cadre d’un suivi médicalisé. Pour le patient, il faudra donc être conscient que certaines mesures seront impossibles ici. On pense notamment aux vaccinations qui nécessitent une connaissance précise de la situation de la personne. De même, la récupération des résultats et le suivi des traitements ne peuvent être le seul fait des praticiens. Aux patients d’être réactifs !

Accès aux centres de dépistage et résultats

Les CDAG Paris sont présents dans la plupart des grands hôpitaux de la capitale mais aussi dans de plus petites structures accueillant du public. Il est donc essentiel de se renseigner auprès de chacun d’entre elles avant de venir sur place. En cette période de pandémie de Covid 1, la prise de rendez-vous est obligatoire pour limiter les affluences et garantir la sécurité de tous dans les lieux de diagnostic, d’information et de dépistage que sont les CDAG.

Soyez donc proactif et contactez directement les services concernés pour connaître les réglementations et les procédures locales. D’autant quel’évolution de la pandémie influe au jour le jour sur les horaires et la modalité de prise en charge. Sachez enfin que la fourniture de résultats se fait toujours en mains propres. Il est impossible de recevoir ses résultats sous forme de courrier ou de mails. Il faudra donc toujours vous déplacer, là encore selon les directives de fonctionnement de la structure.