Depuis le début de l’année, nous vivons un événement exceptionnel et dramatique avec cette pandémie de Coronavirus. En effet, le Covid-19, après avoir frappé les chinois, s’est répandue comme une traînée de poudre à travers le monde, obligeant les pays à se confiner les uns après les autres.

Personne ne s’y attendait. Personne n’était prêt.

Chaque pays a eu son lot de polémique et de critique des actions prises (ou pas) pas les différents gouvernement. Parfois justifiées, parfois moins, parfois délirantes.

Cette situation nouvelle, et il faut le dire, anxiogène a pour le moins déchaîné les passions ! La France, n’a pas, loin de là, échappé à ce déchaînement ! En particulier à propos des tests de dépistage.

Faisons le point.

1. Le début de l’épidémie en France

Comme tous les autres pays, la France ne s’était pas préparé à une telle situation.

Le dépistage à ce moment de l’épidémie posait deux problèmes :

  • La fiabilité des tests était très mauvaise.
  • Nous n’avions pas les moyens de faire un dépistage massif

La politique de pousser à rester en quatorzaine au moindre symptôme était donc un pis aller assez raisonnable.

L’idéal aurait sans doute été de pratiquer un dépistage des cas symptomatiques, et de leurs contacts en cas de positifs, mais quand nous avons compris l’importance que prenait l’épidémie, cela aurait demandé des moyens que nous n’avions pas !

dépistage du coronavirus

2. La période de confinement

Pour éviter une hécatombe, le gouvernement a été contraint de mettre en place le confinement du pays. A ce moment là, en dehors du personnel soignant, très exposé, il était complètement inutile de pratiquer des dépistage du coronavirus.

Les voyageurs qui revenaient en France et étaient surpris de ne pas être testé en arrivant ne comprenaient pas qu’ils allaient, de toute façon, être isolés. Covid, pas covid… le résultat était exactement le même.

3. La fin du confinement

Heureusement, nous avons réussi à stopper le développement de l’épidémie, et évité un débordement de nos services de santé. Une fois un seuil de cas assez bas, le gouvernement a choisi de dé confiner la population.

Néanmoins, le virus est toujours là. Plus présent même qu’au tout début de l’épidémie.

Il est donc évident, que sans précautions, l’épidémie pourrait repartir, et nous contraindre de nouveau au confinement. Heureusement, ces quelques mois nous ont permis :

  • de mieux connaître le virus
  • d’améliorer énormément la fiabilité des tests de dépistage
  • d’avoir un stock de masques et de tests suffisants pour adopter une stratégie plus agressive.

C’est donc aujourd’hui que les tests de dépistage prennent tout leur sens !

Il est primordial de pouvoir, très rapidement, détecter et isoler les nouveaux cas. Mais plus encore, toutes les personnes qui auront été en contact rapproché, et sans masque, avec ces personnes.

Il faut avant tout porter le masque dès que l’on va dans des lieux publics ! Sinon, le suivi sera impossible. Enfin, au moindre symptôme, il ne faut pas hésiter à consulter son médecin (avec un masque!) et demander un dépistage. En attendant les résultats, prendre des précautions maximum.

Pour trouver un laboratoire pratiquant les tests de covid 19, vous pouvez demander conseil à votre médecin.

Vous pouvez également consulter un site avec la liste des labos Covid-19

Prenez soins de vous…et des autres : masque, précautions, dépistage. Et nous sortirons bientôt de cette situation.