À un âge avancé dans la vie de toute personne, il peut s’installer un besoin de dépendance, l’impression d’être abandonné et le sentiment d’extrême solitude. Les causes de ce fléau qui touche environ 60 % des personnes âgées en France sont diverses. Pour pallier des moments d’isolement du fait de l’âge, il est fondamental de créer ou de renforcer des liens avec ses proches parents et/ou son entourage. À cet effet, voici un guide qui aborde plusieurs moyens, autres que les hobbies et les passions, pour finir avec la solitude quand on est sénior.

Avoir de nouveaux amis grâce à des sites de rencontres de séniors

Contrairement à ce qu’on peut penser, les sites de rencontres ne sont pas seulement dédiés aux jeunes gens. Il existe de nombreux sites comme rencontreunsenior.com qui sont spécialisés dans les rencontres entre séniors en quête d’amour, d’affinité, de confident et d’amitié. Même après l’âge de 60 ans, on peut toujours vouloir chercher ou retrouver son âme sœur afin de combler le vide affectif. En effet, ces sites de rencontres de séniors sont un excellent moyen pour éviter les angoisses de la solitude.

Renouer le contact avec vos vieux amis

Lorsque vous étiez en activité, vous avez eu la chance d’avoir des amis sympathiques. Alors, c’est le moment plus que jamais de reprendre contact avec ceux-ci afin de réactiver la relation fraternelle et amicale que vous avez construite. Aujourd’hui, le web vient rompre l’isolement des personnes âgées. Ainsi, avec les réseaux sociaux, il est plus facile de retrouver des proches que vous avez perdus de vue. En dehors des réseaux sociaux, vous pouvez privilégier les coups de fil si vous réussissez à avoir leur contact téléphonique ou les mails si vous avez leur adresse électronique.

solitude senior

Reprendre les études dans un domaine qui vous passionne

Retourner sur les bancs de l’école est également une bonne alternative pour contrer la solitude pendant vos vieux jours. Vous pouvez donc faire l’option de vous inscrire dans une des universités réservées aux personnes du troisième âge. Vous avez la possibilité d’y étudier ou d’actualiser vos connaissances dans le domaine de la Renaissance, de la littérature du XIXe siècle ou de l’histoire de l’Antiquité.

Cohabiter avec un étudiant ou une étudiante

Vous vivez dans une grande maison et après le départ de vos enfants, vous sentez un vide profond. La cohabitation intergénérationnelle se présente dans votre cas comme une solution pour ne pas vous sentir seul(e). Il serait donc dans votre intérêt de loger dans l’une de vos chambres un jeune étudiant. En retour, ce dernier pourra vous être utile pour certains services comme le ménage, les courses, etc. Ce qui est encore génial avec cette option ‘’gagnant-gagnant’’ est qu’une relation de confiance et de complicité peut  naître tout de suite entre vous.

Se mettre au service des autres

Le bénévolat est aussi une des meilleures façons de vaincre la solitude. Cela passe par l’intégration à un collectif, une ONG ou association caritative afin d’aider les autres. Vous pouvez également choisir de mettre vos connaissances et vos expériences humaines et professionnelles au profit d’autres personnes, notamment les jeunes. Ainsi, vous n’êtes pas contraint de rester cloitré chez vous seul.