traiter la lombalgie

Qu’est-ce que c’est que la lombalgie ? En effet, beaucoup de personnes sont victimes de ce mal sans pour autant le savoir. Et pourtant, on estime qu’entre 40 et 80 % de la population mondiale en souffre d’un moment à l’autre. À ce titre, elle constitue un véritable problème de santé publique. Ainsi, aux États-Unis, les coûts occasionnés par la lombalgie pourraient s’évaluer à 45 milliards de dollars US environ. Dans ce contexte, qu’est-ce que la lombalgie ? Quelles en sont les causes ? Enfin, comment la soigner ?

La lombalgie : définition

La lombalgie est un terme médical qui désigne des douleurs qui se localisent au niveau des vertèbres lombaires. Touchant aussi bien les adolescents que les personnes âgées, la lombalgie porte plusieurs noms. À cet effet, de nombreuses personnes l’appellent le mal de dos. Toutefois, certains termes comme lumbago ou  »tour de rein » sont également courants. Aujourd’hui, grâce aux recherches scientifiques, il faut différencier deux formes de lombalgie : la lombalgie commune et la lombalgie chronique.

La lombalgie commune est la plus répandue. C’est elle qui se fait appeler généralement lumbago ou tour de reins. Dans l’un ou l’autre des cas, les douleurs qu’elle cause sont parfois très faibles. Mais, souvent elles peuvent être aussi très fortes. Environ 60 % de la population a déjà été touchée par cette forme de lombalgie. Toutefois, dans 90 % des cas, elle disparaît d’elle-même au bout de quelque temps.

La lombalgie chronique touche quant à elle environ 1 % de la population mondiale. Mais, il faut reconnaître qu’entre 5 et 6 % des lombalgies chroniques étaient des lombalgies communes. Elle se révèle donc plus dangereuse que la première forme et mérite une attention médicale toute particulière.

lombalgie

La lombalgie : les causes

Les causes de la lombalgie sont assez variées. Néanmoins, il faudrait nuancer les causes de la lombalgie commune de celles de la lombalgie chronique. Cette dernière est comme écrit dans le paragraphe précédent, une aggravation de la lombalgie commune. Ainsi, une lésion mécanique mal soignée ou une mauvaise prise en charge pourraient être identifiées comme causes.

La lombalgie commune est quant à elle bénigne la plupart du temps et douloureuse quelquefois. À ce titre, les causes identifiées sont :

  • une mauvaise posture maintenue trop longtemps (posture debout par exemple) ;
  • un déséquilibre musculaire occasionné par une charge trop importante ;
  • un accessoire pour le maintien du dos mal choisi ;
  • une perte d’élasticité des muscles intervertébraux due le plus souvent à la vieillesse, mais aussi à des efforts excessifs répétés ;
  • des maladies comme l’arthrose ;
  • etc.

La lombalgie : traitement

Si la lombalgie commune a pour avantage de disparaître d’elle-même avec le temps, dans certains cas la douleur pourrait s’accroître et demeurer longtemps. Il est alors conseillé de b. Celui-ci prescrira selon le degré de douleur et les différents symptômes des antalgiques, mais aussi des anti-inflammatoires. Néanmoins, la pratique du sport et le fait d’éviter certains comportements à risque tels que le tabagisme, l’alcoolisme ou encore les efforts intenses sont de nature à soulager le mal.

Dans le cas des lombalgies chroniques, une prise en charge dite  »bio-psycho-sociale » est vivement recommandée. À cette prise en charge, des thérapies douces peuvent être également ajoutées pour un meilleur rétablissement du patient.