Le reflux gastro-oesophagien (RGO) ou reflux gastrique se caractérise par la remontée des aliments digérés dans l’estomac vers l’œsophage. On parle couramment de remontées acides, en référence au refoulement du suc gastrique composé d’acide chlorhydrique, vers l’œsophage. Il convient de connaître les symptômes et les causes du RGO pour trouver les traitements les plus efficaces.

Les symptômes du reflux gastro œsophagien

Le reflux gastro-œsophagien se manifeste généralement par :

  • des brûlures à l’estomac qui ont tendance à s’intensifier après les repas, en position allongée et après avoir bu une boisson froide ou chaude ;
  • des dysfonctionnements ORL : voix enrouées, difficulté à la déglutition, toux, voire angine de poitrine ;
  • des reflux glaireux ;
  • des reflux nocturnes lorsque le sujet est en position couchée.

Le reflux gastro-œsophagien est fréquent chez les bébés de moins de 3 mois et se manifeste par des régurgitations fréquentes. Cela s’explique par l’immaturité du sphincter œsophagien.

Les causes et les traitements du reflux gastro-œsophagien

Le reflux gastro-œsophagien est dû à un dysfonctionnement du sphincter œsophagien. Il s’agit d’un anneau musculaire localisé entre l’œsophage et l’estomac. Ce clapet sépare les deux zones de manière à empêcher les remontées du contenu de l’estomac vers l’œsophage. Dans son fonctionnement normal, le sphincter œsophagien se contracte pour ne pas laisser échapper le contenu de l’œsophage. Lorsque le muscle est affaibli, il ne parvient plus à se resserrer et laisse, alors les aliments digérés et le suc gastrique remonter vers l’œsophage.

Il est primordial de connaître la cause du relâchement du sphincter œsophagien pour définir le traitement le plus efficace et les précautions à prendre en prévention. Le RGO peut résulter de facteurs physiologiques mais peut aussi découler de différents facteurs qui provoquent le relâchement du sphincter œsophagien, dont…

Le stress

Le reflux gastro-œsophagien peut aussi apparaître avec le stress. Ce facteur peut, par ailleurs, aggraver les symptômes RGO.

Ainsi, le meilleur moyen de venir à bout du RGO causé par le stress est de se détendre en faisant des exercices de respiration profonde. Pratiquer régulièrement des exercices physiques constitue aussi un moyen efficace pour évacuer les tensions.

La surcharge pondérale

Le surpoids peut aussi être à l’origine du reflux gastro-œsophagien. La masse graisseuse logée au niveau de l’abdomen peut, en effet, exercer une forte pression sur l’estomac et, ainsi, provoquer le relâchement du sphincter œsophagien. Les personnes en situation de surpoids, sujettes au RGO, doivent maigrir pour s’en défaire.

Suivant ce même principe, des vêtements ou une ceinture trop serrés peut provoquer des reflux acides. Les habits de type corset, les pièces vestimentaires qui sont trop près du corps sont donc à éviter.

Les substances excitantes

Les substances irritantes comme la nicotine contenue dans le tabac, l’alcool, la caféine, les épices, la vinaigrette peuvent aussi entraîner les reflux gastriques.

La consommation de produits et d’aliments contenants ses composants doit, donc, être limitée si vous souffrez de RGO.

Autres facteurs

Le RGO peut aussi survenir à cause d’une hernie hiatale, d’une anomalie au niveau de la muqueuse de l’œsophage ou d’un déséquilibre du liquide gastrique.

Une opération chirurgicale réalisée au niveau de l’estomac ou de l’œsophage ou la prise de certains médicaments et notamment l’aspirine et les AINS (Antiinflammatoires non stéroïdiens) peuvent également entraîner le reflux gastro œsophagien et/ou favoriser les symptômes du reflux gastro-œsophagien.

Les parois de l’œsophage sont très sensibles et ont tendance à s’irriter au contact du suc gastrique qui présente une acidité supérieure. Non pris en charge, le reflux gastro-œsophagien peut se compliquer et entraîner l’œsophagite (inflammation de l’œsophage) ou des ulcères. Des pathologies plus graves comme la sténose peptique (resserrement du bas de la partie inférieure de l’œsophage) peuvent apparaître.