installer un monte-escalier

Le monte escalier est un équipement pratique pour les personnes à mobilité réduite ou âgées. Habituellement utilisé en milieu hospitalier et dans les établissements pour senior, il investit de plus en plus les domiciles privés. Il permet en effet de conserver une certaine autonomie et de continuer de profiter pleinement de toutes les pièces de la maison sans être confronté à une difficulté de déplacement. Si vous envisagez d’en installer un chez vous un ensemble d’étapes doivent être respectées pour vous garantir une utilisation paisible.

Le choix du monte escalier

Dans le choix d’un monte escalier il est important de ne pas limiter sa réflexion à l’état général du pavillon. Un tel dispositif doit pouvoir être adapté à l’espace où il sera installé, mais aussi aux besoins de son utilisateur. Selon que l’on soit en fauteuil roulant ou non, les attentes ne sont pas les mêmes. Le modèle électrique reste néanmoins le plus connu et le plus répandu. Fonctionnant sur batterie, il offre une réelle autonomie dans la mesure où il peut continuer de fonctionner même en cas de coupure de lumière.

Très plébiscité par les personnes âgées en raison de sa simplicité et de son confort d’utilisation, ce type d’équipement proposé notamment par Indépendance Royale peut être droit ou tournant. La configuration de l’escalier se situant dans le pavillon de votre domicile sera en conséquence déterminante dans votre choix. Il faut également tenir compte de sa largeur. Elle doit être  supérieure d’au moins 15 cm à celle de la plateforme élévatrice afin que vous puissiez circuler aisément. Bien choisi, l’installation de votre dispositif sera plus évidente à réaliser.

Les étapes de l’installation du monte escalier

Pour fonctionner le monte escalier a besoin d’un rail. Installer ce type de plateforme consiste donc à poser ce rail ainsi que les différents composants sur-mesure de votre appareil s’il en existe. Ce rail est généralement placé le long de la rampe ou du mur de l’escalier. Quelque soit le cas il s’adapte à l’aménagement de l’escalier afin de garantir la meilleure fixation possible, d’où l’importance de bien choisir son modèle.

Équipement pratique notamment pour les personnes âgées qui ont opté pour un maintien à domicile (sur le site Astuce Santé vous trouverez d’autres idées d’aménagements pour conserver son autonomie passé un certain âge), il doit offrir confort et sécurité. Afin que cela soit le cas trois principaux éléments doivent être pris en considération lors de son installation :

  • La longueur de l’escalier ;
  • L’angle d’inclinaison de l’escalier ;
  • La hauteur du plafond.

Il faut faire attention de bien prendre ces mesures pour ne pas se tromper. En ce qui concerne l’opération de montage du monte-escalier, elle s’effectue de la manière suivante :

  • Vérification et regroupement des pièces à assembler ;
  • Triage des différentes composantes afin d’optimiser l’organisation des tâches ;
  • Assemblage des parties du rail avant la fixation le long de la rampe ou du mur de l’escalier ;
  • Installation du moteur ;
  • Fixation du fauteuil au rail ;
  • Vérification des derniers réglages et du fauteuil avant l’essai.

Présentée ainsi l’installation d’un monte-escalier semble simple et réalisable par toute personne. Il n’en est rien. Afin que l’opération de montage soit une réussite il est indispensable de faire appel à un professionnel.

monte-escalier

L’importance de confier l’installation d’un monte escalier à un professionnel

L’installation d’un monte escalier doit être confiée à un professionnel, idéalement un technicien de l’enseigne auprès de laquelle vous avez acheté la plateforme élévatrice. Il aura une meilleure connaissance de l’équipement et des potentielles contraintes liées à son installation. De la sorte vous aurez la garantie que les travaux seront réalisés au mieux, qu’à la fin de ceux-ci votre appareil fonctionnera normalement et que vous bénéficierez de tout le confort qu’on peut attendre d’un tel dispositif. Aussi, en faisant appel à un professionnel vous pouvez être certain que les normes de sécurité mises en place ont été respectées.

En effet, l’installation d’un tel équipement est encadrée par des normes strictes. Le but de ces dernières est de garantir une totale sécurité aux utilisateurs. Pour en savoir plus sur ces normes rendez-vous sur cette page. Une fois le montage achevé, le technicien s’assure que l’appareil fonctionne comme il se doit. Il vérifie notamment les détecteurs d’obstacles qui permettent au fauteuil de s’arrêter automatiquement si quelque chose bloque le rail. Il vérifie également la ceinture de sécurité, le système d’arrêt d’urgence, le système de fin de course ainsi que l’interrupteur de verrouillage.

Installer un monte escalier n’est pas une tâche difficile en soit, à condition de détenir les connaissances et l’expertise pour le faire comme il se doit. Avec un professionnel qualifié les travaux peuvent être achevés en moins de 5h, sauf dans les cas où la configuration de l’escalier est assez compliquée.