Impactant négativement la qualité de vie du sujet atteint, l’insomnie couvre différents troubles du sommeil (difficulté d’endormissement, apnée du sommeil, cauchemars, sursauts nocturnes…). Pour ceux qui l’ignorent, il a des conséquences assez fâcheuses sur la santé : risque accru d’obésité, diabète, maladies cardiaques AVC, etc. Il est donc important de remédier rapidement à ce mal pour éviter ces désagréments. À cet effet, depuis quelque temps, on entend souvent dire que le CBD, cet actif issu du cannabis, pourrait être une solution pour mieux dormir. Est-ce vrai ? C’est ce que nous allons essayer de découvrir à travers cet article.

Le CBD : présentation

Le CBD (cannabidiol) s’avère l’un des nombreux cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis sativa, également connue sous le nom de marijuana ou de chanvre. Longtemps restée dans l’ombre, cette substance se trouve aujourd’hui au cœur de tous les débats scientifiques. De nos jours, le produit s’est complètement démocratisé, et l’on le retrouve sous plusieurs formes, dont la plus plébiscitée est la fleur cbd. Cette dernière est très consommée à cause de ses vertus apaisantes. Confondue la plupart du temps avec la fleur de cannabis THC (réputée pour ses effets psychotropes), elle ne fait pas “planer”. D’ailleurs, c’est un produit légal. Vous pouvez donc l’utiliser sans crainte à condition de vérifier s’il contient moins de 0,3 % de THC. Précisons qu’il existe également sur le marché des huiles de cannabidiol, des gélules de cannabidiol, des cristaux de cannabidiol, etc.

CBD insomnie

Comment agit le CBD sur l’insomnie ?

Pour mieux comprendre l’action du cannabidiol sur les problèmes de sommeil, il convient de remonter à leurs causes. Les facteurs principaux qui sont généralement à l’origine de l’insomnie sont la dépression, l’angoisse, l’anxiété… Ces divers maux provoquent en réalité le dysfonctionnement du cycle circadien, celui qui maintient la succession de la veille et du sommeil. Une fois ce cycle déréglé, on est confronté alors aux symptômes de l’insomnie. Entre temps, il faut également rappeler que notre organisme dispose d’un système endocannabinoïde qui influe sur l’humeur, la sensation de douleur, l’appétit et d’autres fonctions cognitives. Ce système est constitué d’une série de récepteurs naturels, les CB1 et les CB2. Ceux-ci sont situés principalement dans le cerveau, la moelle épinière et le système nerveux périphérique. Les CB1 sont liés au système nerveux tandis que les CB2 gèrent le système immunitaire. Le cannabidiol a la capacité de se fixer à ces récepteurs. Par cette interaction, il peut empêcher, par exemple, la libération d’adrénaline ou d’hormones de douleur et de stress. Par conséquent, la prise de cette molécule pourrait résoudre les troubles du sommeil relatifs à l’anxiété. L’utilisation du CBD plonge le patient dans des sensations de bien-être général, de relaxation et de détente, le tout sans effet euphorisant ou psychotrope. Vous bénéficierez d’un sommeil de qualité.

Le CBD : pour quelle autre utilisation ?

Le cannabidiol ne calme pas seulement les maux de sommeil. Il serait également efficace contre :

  • la sclérose en plaques (SEP) ;
  • les crises épileptiques (le syndrome de Dravet pour être plus précis) ;
  • le trouble bipolaire ;
  • les problèmes de diabète ;
  • la maladie de Parkinson ;
  • la schizophrénie ;
  • l’arrêt du tabac ;
  • etc.