mutuelle pour jeune

Même si vos parents sont couverts et que leurs mutuelles vous couvrent aussi, la plupart du temps cette couverture s’éteint à la majorité. C’est pourquoi la question de la souscription à une mutuelle par des jeunes est une question qui vaut son pesant. C’est alors qu’en fonction du fait que vous ayez un problème particulier de santé ou pas, il est recommandé de souscrire à une mutuelle au moins pour les soins de base (consultation, soins, médicaux, hospitalisation, etc.). Des mutuelles pour jeunes sont de plus en plus répandues et offrent des garanties en fonction de l’offre ou du forfait souscrit. Étant donné que les jeunes n’ont pas de grands moyens, des tarifs avantageux sont mis à leur disposition afin de bénéficier d’une assurance en fonction de leur situation sociale. C’est pourquoi les mutuelles pour jeunes existent et proposent des services selon les spécificités.

Jeune en activité

En tant que jeune travailleur, trois alternatives s’ouvrent à vous. D’abord, vous pouvez bénéficier de la mutuelle de l’entreprise. Par conséquent, une partie de la cotisation à payer est supportée par l’employeur à partir de 50% selon l’entreprise. Ensuite, vous pouvez aller dans une mutuelle de votre choix pour une souscription à une prise en charge santé. In fine, si vous êtes travailleur à temps partiel et que vous n’avez pas assez de revenus, vous pouvez bénéficier d’une aide pour l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS). Le choix de votre mutuelle santé pour jeunes actifs dépendra ainsi du fait que vous êtes un jeune en activité à temps plein ou partiel.

Jeune en inactivité

Le fait que vous soyez un jeune inactif ou en recherche d’emploi vous oriente vers un style de mutuel bien défini. Étant donné que vous n’avez pas de source de revenu, vous pouvez dans un premier temps, continuer de bénéficier de vos droits à l’assurance sociale étudiante une année après la fin de votre dernière année universitaire. Ceci est possible uniquement si vous avez moins de 30 ans. Passé cette période prédéfinie et si vous n’avez toujours pas d’emploi, vous pouvez alors bénéficier de la Couverture Maladie Universelle(CMU) en cas de problèmes d’yeux, dentaires, de problèmes d’insomnie, etc. Ceci est possible si à partir de 25 ans vous n’avez pas assez de ressources afin de payer vous même vos cotisations et couvrir vos frais de santé vous même.

Pour les étudiants

Même en tant qu’étudiant, il est possible de bénéficier d’une couverture par une mutuelle au moins pour les soins de premier grade. Étant donné que ce sont des jeunes étudiants, les prix sont assez bas et dépendent du fait que vous avez des problèmes de santé particuliers ou pas. Dans la plupart des cas, ces structures de sécurité collective sont gérées par des organismes privés. Ceci est important surtout lorsque vous n’êtes plus couverts par l’assurance maladie des parents. Ici, quel que soit le cas, vous n’avez pas de cotisation à verser. Bref, si la sécurité sociale est obligatoire pour l’étudiant, l’assurance complémentaire santé quant à elle demeure facultative car cette dernière couvre des cas particuliers de santé.