L’augmentation mammaire est, aujourd’hui encore, l’une des opérations de chirurgie esthétique les plus demandées par les femmes. Elle consiste à donner aux femmes une poitrine plus galbée et des seins plus volumineux, selon leur souhait. Il existe différentes méthodes utilisées pour augmenter la poitrine.

Le principe de l’augmentation mammaire

L’augmentation mammaire est une intervention de chirurgie esthétique très répandue visant à augmenter le volume de la poitrine, soit à l’aide de prothèses soit grâce à l’injection de la graisse de la patiente (aussi appelée lipofilling).

Cette opération permet d’aider les femmes à lutter contre leurs complexes, lorsqu’elles trouvent leur poitrine trop petite, ou encore à réduire certains problèmes comme la ptôse mammaire, due à une perte de poids, à une grossesse ou au vieillissement. Il est possible d’associer augmentation mammaire et plastie si le relâchement de la poitrine est trop important.

Les différentes méthodes de l’augmentation mammaire

Il existe aujourd’hui différentes méthodes pour augmenter la poitrine, de manière significative ou plus naturelle. Elles présentent toutes des avantages.

Se faire poser des prothèses

Il s’agit aujourd’hui encore de la technique la plus utilisée pour augmenter le volume de la poitrine. Se faire poser des implants permet non seulement d’agir sur le volume de la poitrine mais également de remodeler sa forme. Il existe plusieurs types d’implants, à la forme ronde ou plus anatomique. Il existe aussi plusieurs types d’enveloppe d’implants. Il est possible de citer l’élastomère de silicone ou la mousse de polyuréthane. Le contenu des implants peut aussi varier mais de nos jours, c’est plutôt le gel de silicone qui est préféré.

Pour choisir le bon type d’implants et la taille, il est nécessaire de planifier une consultation avant l’opération pour que la patiente fasse son choix. Elle a alors la possibilité de porter un soutien-gorge spécial permettant d’y glisser des prothèses de toute taille et de toute forme. Ainsi, la patiente peut avoir une meilleure idée du résultat final.

prothese-mammaire-silicone

 

Opter pour le lipofilling

Avec le lipofilling, le volume de la poitrine peut être augmenté grâce à l’injection dans la zone de la propre graisse de la patiente. Il convient donc de prélever cette graisse au préalable, durant une opération, à l’aide d’une micro-canule.

Il faut donc que la patiente possède une réserve de graisse suffisante, surtout au niveau de la culotte de cheval ou des cuisses. Les patientes très minces peuvent être désavantagées car elles n’ont pas une bonne réserve de graisse.

La graisse est naturelle et provient de la patiente elle-même. Les risques de rejet ou de réaction sont donc quasi-nuls.

Le lipofilling fait de plus en plus de convaincues car c’est une intervention considérée comme moins douloureuse et moins intrusive que la pose d’implants.

Comment se passent les interventions ?

Il faut d’abord prendre un premier rendez-vous pour faire un bilan de santé complet de la patiente : antécédents médicaux, contre-indications, état de la peau (élasticité, tonicité. Il faut aussi étudier sa silhouette de base, la forme du buste, sa taille ainsi que la position des seins. Ensuite, un délai de 15 jours est laissé à la patiente pour lui permettre de changer d’avis.

La pose d’implants se fait sous anesthésie générale. Le lipofilling, selon le volume de graisse à retirer, peut s’effectuer sous anesthésie locale. Chaque opération peut durer deux heures en moyenne.

Après l’intervention

Lors de la pose d’implants, il n’est pas rare que la poitrine soit ensuite un peu gonflée et sensible. Il est obligatoire de porter un soutien-gorge ou une brassière de sport pendant au moins un mois.

La patiente se voit proposer un congé. Elle ne peut reprendre une activité sportive soutenue que un mois après l’opération. Il faut attendre environ 6 mois pour constater le résultat définitif de l’augmentation mammaire et cela peut aller jusqu’à un an concernant la cicatrisation.

Le lipofilling peut laisser quelques ecchymoses mais elles ne durent à priori qu’une semaine ou quelques jours. La patiente peut reprendre son activité professionnelle au bout de quelques jours. Néanmoins, la reprise d’une activité sportive ne devrait se faire qu’un mois après l’intervention.

Les résultats du lipofilling sont visibles immédiatement. Néanmoins, il est conseillé de pratiquer entre une et trois séances pour avoir un résultat vraiment optimal.

A savoir : entre chaque séance, la graisse injectée peut avoir tendance à se résorber.