alternative-medicine

De nos jours, la santé est la préoccupation majeure de tous. Alors que la science et la technologie se développent jour après jour, de nombreuses inventions des sciences médicales sont élaborées.

Les médicaments contemporains, tout en traitant des maladies du corps humain, sont de plus en plus suspectés d’avoir une influence négative sur d’autres aspects de la santé de la personne qui les ingère.

En médecine, ce phénomène est appelé effet secondaire, qui consiste essentiellement à traiter une partie du corps tout en créant des mal-fonctionnements dans une autre. Certains des médicaments ont effets secondaires sérieux.

C’est pourquoi les gens préfèrent l’homéopathie que l’allopathie.  Mais l’homéopathie soigne-t-elle vraiment le malade ?

Avec l’augmentation de la popularité des médicaments alternatifs, l’un des plus grands débats actuels est l’efficacité de la médecine homéopathique par rapport à la médecine de l’allopathie. Si les deux ont pour objectif commun de guérir les malades, elles y parviennent par des moyens différents.

Homéopathie : C’est quoi ?

homeopathieL’homéopathie est dérivée de mots grecs « hómoios» qui signifie « similaire » et «páthos » qui signifie « maladie », ce qui nous donne l’expression « similaire à la maladie ». C’est une méthode de traitement apparue il y a plus de 200 ans.

Son principal avantage est qu’elle aide l’organisme à faire face à la maladie tout seul en améliorant le système immunitaire du corps. Les médicaments ordinaires suppriment ou agitent certains processus dans le corps, alors que les homéopathes régulent simplement ces processus, ils traitent cette personne et non la maladie elle-même.

Allopathie : C’est quoi ?

L’allopathie est dérivée du mot grec qui signifie « autre que la maladie ». Elle est en fait inventé e par le créateur de la pratique de l’homéopathie. Samuel Hahnemann au 19ème siècle en tant que mot pour décrire les soins médicaux principaux.

Les praticiens homéopathes utilisaient le terme allopathique de manière péjorative pour décrire la médecine conventionnelle tout au long du 19ème siècle.

L’homéopathie vs l’allopathie

L’homéopathie et l’allopathie suivent toutes les deux des concepts différents.

En homéopathie, les différences entre deux individus quelconques réagissent à une maladie similaire indiquent la manière unique dont chacun d’entre eux réagit. Cette unicité des symptômes et des réactions apporte une différence dans le remède prescrit à chacun d’eux.

Mais comme l’allopathie considère seulement le type de maladie ; la maladie peut être traitée avec l’aide de médicaments qui reste les mêmes pour chaque personne. Elle ne tient pas en compte les différences individuelles.

Les médicaments dans homéopathie sont toujours prescrits sur la base d’individualisation, c’est-à-dire qu’ils changeront pour différentes personnes. Alors que dans Allopathie, il n’y a pas d’individualisation si deux personnes souffrent de la même maladie alors elles ont un médicament commun pour les deux.

En ce qui concerne les effets secondaires Les médicaments homéopathiques n’ont pas d’effets secondaires, mais il est bien connu que tout excès pris peut être nocif. Donc, si vous les prenez en excès par négligence ou si vous les considérez comme un placebo, ils peuvent avoir des effets nocifs.

Tandis que l’allopathie a ses propres effets secondaires, internes ou externes, liés à chaque médicament prescrit. Elle ne traite que les symptômes mais pas les causes.

L’homéopathie : est ce qu’elle est une bonne solution ?

alternative-medicineL’homéopathie est considérée comme la meilleure solution pour un traitement sain et sans danger, car elle est dépourvue d’effets secondaires et permet la guérison totale, où il faut de nombreuses séances pour soigner la maladie.

La durée du traitement est supérieure à celle du traitement allopathique, mais inférieure à celle de l’ayurveda, certains exercices et séances de guérison, méditation et dosage d’herbes naturelles pour soigner les maladies, ce qui peut prendre du temps, car chaque remède naturel n’est pas disponible en un seul endroit.

Alors que chez allopathie, le concept de traiter la maladie à l’aide de médicaments, dans l’homéopathie, l’objectif est de modifier le corps humain pour le rendre plus efficace.et de mettre le système correctement en place.

L’homéopathie est absolument sans danger, car elle ne réagit pas d’une autre manière sur le corps. Elle permet plutôt d’examiner les maux passés et les nouveaux développements dans le corps avec un dosage approprié et régulier du médicament prescrit.

Conclusion

L’homéopathie et l’allopathie sont très différentes. L’homéopathie est un substitut à la médecine conventionnelle qui mérite d’être essayé. Elle a moins d’effets secondaires que les autres traitements, car elle ne contient pas de substances chimiques et est basée uniquement sur des solutions naturelles.