Le cannabidiol est le nouveau venu dans le domaine du bien être et de la phytothérapie, et il séduit un nombre de consommateurs croissant. Bien que le nombre d’études scientifiques reste insuffisant pour confirmer, de manière incontestable, toutes ses vertus, les retours d’expérience tendent à révéler un potentiel impressionnant. Car cette molécule, totalement légale et sans effets stupéfiants, contrairement au THC, qui comme lui est naturellement présent dans le cannabis, présente en effet une longue liste de bienfaits.  Ils vont du soulagement de l’angoisse, en passant par les troubles de l’appétit et du sommeil ou encore certains problèmes cutanés, pour ne citer qu’eux. Il se décline sous de nombreuses formes, que sont la fleur, l’huile, la résine, les crèmes et onguents, ainsi que les cristaux.

Dans cet article, nous nous pencherons sur l’huile de chanvre au cannabidiol, son intérêt et les manières de l’utiliser.

Pourquoi opter pour l’huile de CBD ?

L’huile est la forme naturelle tirée de la fleur de chanvre qui contient le plus de concentration CBD, son principe actif. En plus d’apporter les bienfaits du cannabidiol à la personne qui le consomme, elle contient également des extraits végétaux, eux aussi bénéfiques pour le corps. Sur www.huilecbd.fr, vous trouverez les références les plus qualitatives issues d’une production biologique. Le fait que cette dernière soit bio est important, car ce produit est destiné à être ingéré. Et puisque le but est d’améliorer sa santé et son bien être, autant éviter de s’intoxiquer avec des résidus de pesticides ou de produits phytosanitaires, dont on connait les dangers envers notre santé et les dégâts sur l’environnement !

Comme abordé en introduction, les vertus du CBD sont nombreuses, notamment sur des afflictions et symptômes peu ou mal traités par la médecine classique. Contrairement aux anxiolytiques médicamenteux et aux somnifères, il présente l’avantage de ne pas déclencher d’effets secondaires néfastes sur le long terme, de même qu’il n’implique aucune dépendance. Il convient cependant de rappeler qu’il ne se substitue pas à un traitement médical en cours, et qu’il est conseillé de recueillir l’avis de son médecin afin d’éviter toute contre-indication. De plus, il doit être mis hors de portée des enfants et les femmes enceintes ou en cours d’allaitement doivent formellement proscrire son utilisation.

Il existe également de l’huile de cannabidiol à destination des animaux, il faut toujours privilégier ces produits spécialisés dont la teneur en CBD est compatible avec leur morphologie et ne pas leur administrer un produit conçu pour les humains.

Comment l’utiliser ?

L’huile est la voie d’utilisation la plus polyvalente, car sa forme liquide permet de l’utiliser par ingestion et ainsi de l’assimiler via le système digestif, mais aussi par voie sublinguale ou cutanée.

L’ingestion, sous forme de boisson ou en l’intégrant à notre alimentation, permet de rendre ses effets plus diffus dans le temps, cependant ils mettront plus de temps à apparaitre puisqu’ils devront attendre la digestion pour se produire. Il est préférable d’éviter toute opération de cuisson à votre huile, ce qui lui ferait perdre beaucoup de ses qualités, privilégiez par conséquent de l’intégrer à froid à vos plats, par exemple en salade, ou elle est un condiment intéressant.

La voie sublinguale est celle permettant de déclencher rapidement les effets de la molécule, il suffit pour cela de verser quelques gouttes d’huile sous la langue. Prévoyez de quoi vous désaltérer et rincer les résidus dans votre bouche après la consommation, cela évitera un effet de « bouche sèche ».

Enfin, il est également possible de l’appliquer directement sur la peau, cela permet de lutter contre certaines afflictions cutanées ou directement sur une zone musculaire douloureuse. Une fois passé à travers l’épiderme, l’effet de détente fera son apparition et au passage, la peau sera nourrie et régénérée.