Inspirée des pratiques spirituelles orientales, la méditation est une forme de médecine douce qui gagne en popularité. Il n’y a qu’à observer les milliers d’études qui y sont consacrées de part et d’autre des 4 coins du monde pour s’en convaincre.

Facile à mettre en œuvre, la méditation vise à entraîner l’esprit à vivre le moment présent, sans penser ni au passé ni au futur. Elle cumule de nombreux effets bénéfiques pour la santé physique et psychique de l’homme.

C’est d’ailleurs pourquoi elle est préconisée de nos jours par les médecins pour certains traitements. Découvrons ensemble quelques bienfaits de la méditation sur la santé de l’homme dans la suite de cet article.

La réduction des maladies cardiovasculaires

La méditation est une pratique associée au bouddhisme et dont le but est d’offrir une pause à l’esprit très souvent occupé par les situations et émotions du quotidien.

Elle permet de se détendre et de lâcher prise afin de voir défiler ses émotions sans avoir de prise sur elles. En cela, la méditation est assez bénéfique pour la santé cardiaque.

En effet, les résultats d’une étude indienne ont montré qu’en aidant à nous détendre et à nous relaxer, la méditation permettrait de réduire le rythme cardiaque et la pression artérielle. Ceci présente à terme l’avantage d’abaisser de moitié le risque de faire une maladie cardiovasculaire comme : les AVC, les crises cardiaques, etc.

La réduction du stress et de l’anxiété

Nous vivons maintes situations stressantes tant dans notre environnement professionnel que familial qui ne laisse pas exempt notre esprit. En effet, les soucis du quotidien nous font ruminer des pensées négatives qui créent en nous un stress interne très néfaste pour notre bien-être.

De nombreuses études scientifiques ont mis en évidence tous les bienfaits de la méditation dans la réduction de ce stress psychologique et physiologique. L’essence même de la pratique étant d’entraîner l’esprit à faire le vide, elle permet de s’éloigner du brouhaha quotidien.

De ce fait, la méditation se révèle une meilleure alternative pour ressasser les pensées négatives et réduire le stress. Elle représente un puissant anti-stress lorsqu’elle est pratiquée quotidiennement. C’est d’ailleurs pourquoi la méditation est utilisée en thérapie pour les personnes souffrant de dépression majeure ou celles exposées à un risque de rechute dépressive.

L’amélioration des fonctions cognitives

Un autre des bienfaits de la méditation reconnus par la science est l’amélioration des fonctions cognitives. C’est l’une des conclusions qui ressort des études réalisées par des chercheurs de l’Université d’Harvard.

En effet, tout comme la région dévolue au mouvement des doigts s’agrandit chez un pianiste au fur et à mesure qu’il apprend à jouer, les aires cérébrales que sollicite le méditant se développent avec la pratique méditative. Si l’on demande à une personne non initiée à la méditation de se concentrer sur sa respiration, il ne suffira que de quelques secondes pour que son attention se dévie.

Cela dit, la méditation permet à toute personne de prendre conscience de ses pertes d’attention et d’accroitre sa capacité de concentration. Ceci reste un grand atout cognitif pour rester longtemps et efficacement concentré sur une tâche donnée ou sur un problème à résoudre.