alimentation japonaise

À l’évocation du Japon, nous pensons immédiatement à son raffinement. Côté cuisine, il suffit de voir un plat japonais pour avoir les papilles en émoi. Véritable œuvre d’art, tout y est savamment découpé, agencé selon des codes très précis. De plus, la nourriture japonaise est reconnue pour être l’une des plus saines au monde avec un impact positif sur la longévité. Mais quel est donc son secret ? Embarquons pour un voyage santé au pays du soleil levant.

Pourquoi la cuisine japonaise est-elle l’une des meilleures au monde ?

La corrélation entre les pratiques alimentaire et l’exceptionnelle longévité des Japonais ne fait aucun doute pour les scientifiques. Et pour cause, les aliments utilisés et le mode de cuisson en font une des cuisines les moins grasses. Sans l’exclure totalement, la viande est peu consommée à l’avantage du poisson, des algues ou encore du tofu. Le riz est cuit de telle façon qu’il est plus digeste. En effet, il est minutieusement rincé, trempé avant d’être cuit. La part belle est faite aux légumes, soupes et bouillons. La réutilisation de l’eau de cuisson des céréales et des légumes pour la préparation des bouillons est au cœur de la cuisine japonaise.

alimentation japonaise et espérance de vie

Japoniser sa vie est-il bon pour la santé ?

Et si cuisiner et apprendre le japonais étaient bons pour la santé ? L’idée n’est pas saugrenue. En effet, apprendre une langue étrangère même tardivement est excellent pour la neuroplasticité, donc pour la santé du cerveau. Le site AmazingTalker recense les meilleurs professeurs de langue en ligne. Apprendre le japonais à votre rythme est un jeu d’enfant à des tarifs abordables et des horaires adapté. La culture et la langue japonaise n’auront plus de secret pour vous. Nous avons donc tout intérêt à nous laisser influencer par des pans de cette culture.

Si l’espérance de vie la plus élevée dans le monde revient au Japon, ce n’est pas uniquement grâce à son alimentation saine. La philosophie qui entoure la préparation et l’absorption de la nourriture joue sur une bonne digestion et une bonne assimilation des produits. Ces principes se retrouvent dans le régime Okinawa. Au-delà d’une alimentation saine et limitée en calories, c’est aussi être à l’écoute de sa satiété, manger lentement, en petites quantités. Le maître-mot est de prendre plaisir à déguster en pleine conscience.

Quels sont les produits-phares de la gastronomie japonaise ?

Trouver les produits emblématiques de la cuisine japonaise est très simple sous nos latitudes. Certains sont même cultivés localement comme le wakamé.,

Le soja, lorsqu’il est fermenté en tofu, miso ou sauce tamari représente un véritable atout nutritionnel et diminuerait les risques de maladies cardiovasculaires.

Les algues et le poisson sont riches en magnésium et en minéraux. Les algues sont réputées pour diminuer le taux de cholestérol.

Le thé vert sencha est la boisson des tables japonaises. Son pouvoir antioxydant et tonifiant peut être renforcé avec les bienfaits du ginseng. Pour la santé et pour ses saveurs, la cuisine japonaise est incontestablement l’une des meilleures au monde.