Au cours de ces dernières années, le marché du CBD ou cannabidiol a connu un véritable essor. Cet engouement autour de ce produit et de ses dérivés est principalement dû au fait qu’il possède plusieurs propriétés sans provoquer de dépendance ou d’effets psychotropes comme le THC (tétrahydrocannabinol). Ce n’est donc pas une véritable surprise si les ventes ont augmenté de façon considérable. Cependant, durant ces derniers mois, de nouvelles réglementations sur la vente du CBD ont été définies. S’agit-il toujours d’un marché porteur ?

Que dit la loi sur le CBD en France ?

Pour rappel, le CBD est une substance active de type cannabinoïde de la plante du chanvre comme le THC. On retrouve principalement cette substance au niveau des feuilles et de la fleur. D’après l’arrêté du 30 décembre 2021, le CBD et tous ses produits dérivés vendus sur le territoire français doivent avoir une teneur en THC inférieur à 0,3 %. Dans le cas contraire, ils relèvent automatiquement de la politique pénale de lutte contre les stupéfiants.

Le CBD vendu dans les boutiques physiques (ou en ligne) n’est donc pas un stupéfiant. Ce statut a d’ailleurs été reconnu par une décision de la Cour de justice européenne au cours du mois de novembre 2020. Ce qui a accéléré son développement en Europe.

Au cours du mois de décembre 2021, une décision du gouvernement interdisait la vente de fleurs et des feuilles brutes de CBD ; cette interdiction a été levée par la décision du Conseil d’État du 24 janvier 2022. Il est donc possible de commercialiser le cannabidiol sous cette forme à condition de respecter certaines conditions bien précises.

Le premier critère est celui de la teneur en THC des produits à base de CBD. Auparavant, ce taux ne devait pas dépasser 0,2 %. Aujourd’hui, la teneur en THC ne doit pas excéder 0,3 %. Aussi, les feuilles et les fleurs doivent être uniquement récoltées, importées ou utilisées pour la production industrielle d’extraits de chanvre.

Par ailleurs, les produits contenant du cannabidiol ne peuvent pas revendiquer des vertus thérapeutiques, à moins d’avoir été autorisé à être utilisés comme médicament. Enfin, les publicités en faveur du CBD et de ses produits dérivés ne doivent pas faire l’amalgame avec la consommation de cannabis à but récréatif. La promotion du cannabis est aussi interdite.

CBD

Pourquoi le marché du cannabidiol connait-il un véritable essor ?

D’après une étude menée par Brightfield Group, les ventes de produits à base de CBD s’élevaient à 5 millions de dollars environ en 2019. Selon les estimations, ce chiffre devrait atteindre les 23,7 milliards de dollars d’ici 2023. Le marché du cannabidiol possède donc un fort potentiel.

Cet essor a été particulièrement favorisé par la légalisation de la consommation de cette substance. Suite à l’assouplissement des lois encadrant la vente de ce produit, de nombreuses boutiques spécialisées ont ouvert leurs portes. Il est donc possible de se lancer dans ce secteur, à condition de bien trouver son fournisseur. Si vous êtes amené à découvrir Hexapartners, vous constaterez combien il est important de juger de la qualité des revendeurs.

Il convient de rappeler que l’essor du marché du CBD est aussi dû au fait que la majorité des vendeurs de cannabidiol, notamment les plus populaires, utilisent le web pour faire leurs activités. Cela leur permet d’avoir accès à un large public et de proposer une offre diversifiée.

La consommation du cannabidiol est devenue accrue et assumée. Aujourd’hui, 16 % des Européens affirment utiliser les produits dérivés du CBD pour leurs vertus. D’après certaines études, le contexte sanitaire et social dans lequel nous vivons depuis la propagation du Coronavirus avec son cortège de mesures restrictives et de confinements a aussi contribué à booster ce secteur.

Pour finir, les entreprises spécialisées dans la vente du CBD n’ont plus à se soucier de l’épée de Damoclès judiciaire. Ils peuvent donc vanter les mérites de leurs produits tout en veillant à ne pas faire une publicité qui créerait la confusion dans l’esprit des consommateurs. De plus, les ventes en ligne ont explosé grâce à l’application des stratégies SEO. La communication autour de ce produit est donc efficace et touche un public de plus en plus large.

Achetez chez un fournisseur grossiste de CBD : quel intérêt ?

Si vous avez l’intention de vous lancer dans la vente du cannabidiol et de ses produits dérivés, l’une des questions à régler est celle de l’approvisionnement. La meilleure solution est l’achat chez un grossiste. Cela vous permettra d’accéder aux meilleurs prix. Vous pourrez donc vous approvisionner à un tarif réduit afin de proposer des prix plus attractifs à vos clients.

Les tarifs des fournisseurs grossistes s’expliquent par le fait qu’ils travaillent généralement avec des agriculteurs. Cela leur permet donc d’avoir un prix du cannabidiol au kilo assez réduit. Ils ont également acquis un véritable savoir-faire depuis leur implantation sur le marché. Ce qui leur permet de proposer des produits de qualité à un coût intéressant aux revendeurs.

Mieux encore, vous avez accès à une gamme de produits variée. Vous trouverez chez un fournisseur grossiste des produits tels que l’huile de CBD, les fleurs, les feuilles, la résine, etc. Par ailleurs, vous obtiendrez gratuitement des informations et des recommandations de professionnels qui ont plusieurs années d’expérience à leur actif. La livraison de votre stock se fera directement dans votre local ou à l’adresse que vous aurez indiquée dans les délais impartis.

Afin de sélectionner un fournisseur grossiste, il faut tenir compte de plusieurs critères. Tout d’abord, vous devez vérifier la transparence des ingrédients. Un grossiste CBD sérieux n’aura aucun mal à faire preuve de transparence à propos des composants de ses divers produits. Il doit aussi être capable de vous répondre et de vous accompagner si vous avez d’éventuelles interrogations.

Aussi, il doit être en mesure de présenter les certificats et les attestations qui prouvent la qualité de ses produits. Pour finir, le fournisseur que vous choisirez doit pouvoir assurer la stabilité de ses livraisons et respecter les délais. Cela vous évitera d’être en rupture de stock et de perdre votre clientèle au profit de la concurrence.