choisir vapoter

Depuis une décennie, la cigarette électronique ne cesse de rencontrer un succès exponentiel. De ce fait, les fumeurs hésitent parfois entre celle-ci et la bonne vieille cigarette qui existe depuis le 17e siècle. De ce fait, il est utile de faire le point sur les différences entre ces deux types de cigarettes afin de pouvoir choisir par la suite.

La cigarette classique

Vous vous demandez certainement quelle est ma meilleure option : vapoter ou fumer ? Tout d’abord, il convient de savoir que c’est la combustion du tabac qui produit de la fumée avec la cigarette traditionnelle. C’est cette fumée qui est aspirée directement par le fumeur. Or, elle contient  plus de 7 000 substances différentes, dont 69 sont classées cancérigènes.

De plus, cette combustion donne naissance au monoxyde de carbone et au goudron qui pénètrent dans les poumons du fumeur. Ainsi, la cigarette classique a des conséquences néfastes graves sur la santé du fumeur. C’est d’autant plus vrai lorsque ce dernier fume plusieurs cigarettes par jour.

La cigarette électronique

Également appelée e-cigarette, la cigarette électronique a le vent en poupe ces dernières années. Elle est composée d’une batterie ainsi que d’un vaporisateur ou d’un atomiseur. Il s’agit d’un élément chauffant qui peut être contrôlé de manière électronique. Enfin, le dernier composé est la cartouche de liquide qui est rempli d’e-liquide.

Ce dernier renferme du propylène glycol et/ou du glycérol, de l’eau, des arômes ainsi qu’une petite quantité de nicotine. En fait, la cigarette électronique ne produit pas de la fumée, mais de la vapeur. C’est pourquoi elle est parfois aussi appelée vapoteuse. Cette vapeur est donc moins néfaste pour la santé par rapport à la cigarette classique.

vapoter

E-cigarette vs cigarette traditionnelle : le bilan

Le bilan suivant devrait pouvoir vous donner des indications si vous hésitez entre la cigarette classique et la cigarette électronique :

Sur le plan sanitaire : avantage à l’e-cigarette

La cigarette classique s’avère néfaste pour la santé du fumeur. En effet, la fumée du tabac produit du goudron qui va se fixer sur ses poumons et ses bronches, avant de se propager dans sa vessie, son colon et son pancréas. Ce qui engendre 8 cancers sur 10, sans parler de différents troubles de l’organisme et diverses pathologies.

Côté prix : encore avantage à l’e-cigarette

Prenons le cas d’une personne qui fume un paquet de cigarettes par jour. Si le prix d’un paquet est d’environ 10 €, elle va donc dépenser 300 € par mois, soit 3 600 € par an. Mais si le fumeur opte pour la cigarette électronique, il faut prévoir l’achat du dispositif qui varie entre 40 et 100 € en moyenne. Cela dépend essentiellement de la capacité de l’e-cigarette et de son mode de fonctionnement.

En plus, vous devez acheter l’e-liquide dont le flacon de 10 ml coûte entre 3 et 6 €. Il ne faut pas oublier les résistances que vous devez changer toutes les 2 à 3 semaines et qui reviennent à 2 € l’unité. Ce qui donne un budget d’environ 30 € par mois, soit 360 € par an, hors achat de l’e-cigarette. Cette dernière s’avère donc beaucoup plus économique par rapport à la cigarette classique !

Les lieux d’utilisation autorisés : match nul

Contrairement aux idées reçues, vous ne pouvez pas vapoter n’importe où. En effet, l’article L.3512-6 du code de la santé publique interdit l’usage de l’e-cigarette dans un certain nombre de lieux. Il s’agit notamment des lieux de travail fermés et couverts à usage collectif, des moyens de transport collectifs fermés, ainsi que des établissements scolaires et des établissements destinés à la formation, l’accueil et l’hébergement des mineurs. En revanche, vous pouvez parfaitement vapoter dans les lieux publics ouverts. Il en est de même dans les bars et les restaurants, sauf si le règlement intérieur de l’établissement l’interdit !