pose d'implant

Les technologies évoluent à une vitesse incroyable depuis quelques décennies. En un siècle, l’humanité a tellement progressé que notre vie quotidienne aujourd’hui relève de la science-fiction pour n’importe quelle personne du début du siècle précédent. Et ceci est vrai dans tous les domaines, mais particulièrement dans celui de la médecine, et peut-être plus encore dans celui de l’implantologie. Mais comment se déroule la pose d’un implant dentaire étape par étape ? Réponses.

De l’importance de l’implant dentaire

L’implant dentaire est un dispositif médical, qui a pour vocation à remplacer une racine de dent non récupérable. Cette technologie, globalement assez récente, a largement évolué ces dernières années et elle permet aujourd’hui de répondre à des problématiques de plus en plus diversifiées. Les personnes concernées au premier chef par la pose d’un implant dentaire sont bien sûr celles qui souffrent de maladies parodontales évoluées, touchant l’os et la gencive, et qui voient leurs dents se déchausser.

Mais ce sont loin d’être les seuls individus qui peuvent tirer parti de cette technologie avancée. En effet, les personnes qui ont subi une fracture de la dent suite à un traumatisme, et surtout si la racine a été touchée, pourront retrouver un sourire complet le cas échéant. Les patients souffrant de kystes dentaires qui altèrent la racine ou encore les personnes âgées qui ne supportent pas leur dentier pourront également en profiter, notamment parce que le prix d’un implant dentaire est plus accessible que naguère.

implant dentaire

La consultation préopératoire

Toute personne qui a besoin d’un implant devra d’abord commencer son parcours par un bilan dentaire. Ce rendez-vous médical permet, grâce au travail combiné de médecins stomatologues et de chirurgiens-dentistes, d’identifier les éventuelles contre-indications. Un examen radiologique est ensuite pratiqué puis le médecin expose au patient le déroulé de la pose de l’implant dentaire étape par étape, ainsi que le prix de l’opération.

La seconde consultation préopératoire a pour but de s’assurer que le patient apporte son consentement éclairé à l’opération. Il est important de comprendre que la pose d’un implant dentaire peut présenter des risques, même s’ils ont été largement réduits ces dernières années. Le praticien a donc le devoir de s’assurer que le patient a intégré toutes les composantes de l’opération. Si tel est le cas, il pourra ensuite signer le devis.

La pose de l’implant dentaire étape par étape et ses suites

Pour poser l’implant, il faut d’abord s’assurer de sa bonne intégration au sein des tissus. Pour cela, le stomatologue va réaliser une anesthésie locale ou générale pour inciser la gencive et avoir accès à l’os. Il pourra ainsi y fixer l’implant et refermer la gencive, c’est le processus de l’osteointégration. Cette opération peut prendre de deux à quatre mois, notamment en fonction de la qualité de l’os.

Suite à cette première séance et une fois le délai écoulé, le praticien recevra à nouveau le patient pour vérifier la bonne marche du processus d’osteointégration. Si tel est le cas, il pourra alors mettre en place une vis de cicatrisation. Quelques semaines après, la vis est retirée et l’implant est prête à recevoir sa couronne. Comme vous le voyez, la pose d’un implant dentaire étape par étape n’est presque pas plus compliquée qu’un peeling visage. Il suffit de consulter le bon interlocuteur.