gynécomastie

La gynécomastie est une maladie propre à l’homme qui se définie par une hypertrophie anormale des glandes mammaires. L’hypertrophie mammaire chez l’homme peut être idiopathique, congénitale ou acquise suite au développement d’une tumeur ou une maladie, elle peut aussi être l’expression d’un effet indésirable suite à une prise médicamenteuse. La gynécomastie peut se manifester sur un seul sein ou les deux.

La chirurgie esthétique ne peut intervenir dans le cas d’une hypertrophie mammaire masculine que si celle-ci est d’origine idiopathique, ainsi il est indispensable de consulter son médecin traitant pour réaliser toute une batterie d’examen comportant des analyses des taux hormonaux et des mammographies pour éliminer l’éventualité d’un cancer.

En effet, le traitement de l’origine de la gynécomastie permet sa régression. C’est une chirurgie esthétique qui a pour but de retrouver le volume normal des seins, en diminuant leur hypertrophie suivie d’une rétraction de la peau.

Il existe trois types de gynécomastie :

  • La forme glandulaire, où la gynécomastie ne touche que la glande mammaire et elle est traitée par une mastectomie sous cutanée
  • La forme graisseuse : l’hypertrophie est liée à une accumulation graisseuse, il suffit donc de traiter par une lipoaspiration
  • La forme mixte : dans ce cas, la gynécomastie présente une composante glandulaire et une autre graisseuse, il faut donc combiner les deux méthodes de traitement.

Avant l’intervention de gynécomastie

En préopératoire, le patient devra présenter un bilan complet comportant des analyses des taux hormonaux ainsi qu’une mammographie pour éliminer toutes les causes de l’adipomastie. Une fois le diagnostic et le plan de traitement établi, le patient devra réaliser un bilan sanguin complet et consulter le médecin anesthésiste pour mettre le point sur la technique d’anesthésie à utiliser lors de l’intervention. Le tabac peut provoquer des complications postopératoires pouvant retarder la cicatrisation, il sera donc recommandé de l’arrêter un mois avant et après l’intervention. Les anti-inflammatoires et surtout l’Aspirine ne devront pas être pris dans les 10 jours qui précédent l’intervention.

L’intervention de gynécomastie

Anesthésie

La chirurgie de la gynécomastie a lieu sous anesthésie générale et le patient devra donc se présenter le jour de l’intervention à jeun. Cependant, si le patient le désire et après discussion avec le médecin anesthésiste et le chirurgien, l’opération peut avoir lieu sous anesthésie vigile, c’est-à-dire une anesthésie locale approfondie par l’injection de tranquillisants par voie intraveineuse. La réduction mammaire pour l’homme peut se faire en ambulatoire, c’est-à-dire, le patient pourra quitter la clinique après quelques heures de surveillance ou la sortie peut se faire dans 24 heures au maximum.

Le temps opératoire

Le principe de cette intervention de chirurgie esthétique est de réduire le volume des seins en éliminant du tissu glandulaire et/ou graisseux selon le type de la gynécomastie et d’adapter la peau sur le tissu résiduel.

Le temps de l’opération varie d’une à deux heures selon le type de la gynécomastie et la technique employée.

  • Dans un premier temps, dans le cas d’une gynécomastie glandulaire, le chirurgien réalise une incision qui longe le bord inférieur de l’aréole afin de réaliser la mastectomie sous cutanée (l’ablation de la glande mammaire) il pratique ensuite une légère lipoaspiration à la périphérie de la glande pour harmoniser l’ensemble.

Dans le cas d’une gynécomastie graisseuse, la liposuccion à elle seule peut être suffisante, les incisions seront celles d’une lipoaspiration des seins c’est-à-dire des incisions courtes peu profondes situées au niveau des régions sous mammaires ou axillaires.

Si la gynécomastie est modérée la réduction du volume sera suffisante et la peau se rétractera de façon naturelle surtout si la peau est ferme, élastique et indemne de vergeture.

  • Dans un deuxième temps, et si la gynécomastie est importante le chirurgien devra réaliser lui-même la rétraction de la peau.

En effet, le chirurgien excise l’excès de tissu cutané, cependant les incisions seront plus importantes. Elles se situent à la périphérique des mamelons et se prolonge horizontalement de part et d’autre de l’aréole.

Si la gynécomastie est très importante, le chirurgien sera amené à transposer l’aréole et le mamelon pour un meilleur rendu esthétique.

A la fin de l’intervention, le chirurgien applique un pansement compressif qui sera retiré le lendemain et suture les incisions par des fils résorbables.

hypertrophie mammaire

Après l’intervention de gynécomastie

Suites opératoires

En postopératoire, des douleurs peuvent être ressenties pendant les premiers jours, leur traitement nécessite une prescription antalgique adapté à leur intensité.

Etant donné la lipoaspiration, des œdèmes (gonflement) et ecchymoses (bleus) pourront être visible pendant 3 semaines.

L’élévation des bras peut être difficile durant les premiers jours.

Dans le cas d’une lipoaspiration importante, une fatigue sera ressentie durant les premiers jours.

Complications éventuelles

Cette intervention esthétique présente les mêmes risques que n’importe quelle chirurgie à savoir des complications peropératoires liées à l’anesthésie ou des problèmes hémodynamiques.

Cependant, le traitement de la gynécomastie en Tunisie, est une intervention assez courante et sûre.

Dans les premiers mois postopératoires, le patient peut ressentir des troubles de la sensibilité aréolaire.

Recommandations

Toute intervention chirurgicale nécessite un temps de repos, cette intervention en nécessite 3 à 7 jours avec une reprise du sport après deux mois.

Il sera recommandé au patient de se procurer un gilet de contention qu’il devra porter pendant 4 à 6 semaines.

Suivi postopératoires

Même si le patient peut quitter la clinique quelques heures après l’opération, le chirurgien assure un suivi postopératoire par des visites de convalescence.

A l’hôtel, une infirmière se charge de prodiguer les soins infirmiers s’ils sont nécessaires.

Après départ, le chirurgien reste attentif aux questions du patient et peut l’adresser à un confrère ou communiquer avec son médecin traitant.

Résultat

L’avantage d’une chirurgie de la gynécomastie c’est son résultat immédiat.

Néanmoins, il faut attendre la disparition des œdèmes et la rétraction cutanée pour juger le résultat final soit 3 mois après l’intervention.

Le résultat final est très satisfaisant avec une diminution du volume de la poitrine et donc le patient reprend confiance en lui-même et retrouve sa virilité.

Tarif

Le prix d’une chirurgie de la gynécomastie en Tunisie avec Chirurgia Tours  est en moyenne de l’ordre de 1900€