comprendre la maladie psychomatique

Toute maladie qui présente des symptômes physiques mais qui a pour origine le mental et les émotions est définie comme une maladie psychosomatique. Une maladie psychosomatique provient d’un stress émotionnel ou de schémas de pensée préjudiciables, et progresse avec des symptômes physiques, généralement lorsque le système immunitaire d’une personne est compromis en raison du stress. La dépression peut en effet être sa principale cause.

Connexion entre l’esprit et le corps

Le stress et la dépression peuvent littéralement être exprimés sous forme de douleur et de maladie. Si l’un des systèmes de votre corps est affaibli, c’est là qu’une maladie liée au stress est le plus susceptible de se développer. Si votre point le plus faible est votre cou, vous développez des douleurs au cou. Cela peut être le cas pour le mal de dos, les ulcères, les rhumes ou la grippe et cela de manière fréquente.

Diagnostiquer les maladies psychomatiques

Parce que votre médecin recherche une cause physique de votre douleur, il peut trouver difficile de vous donner un diagnostic et un traitement, car la dépression sous-jacente peut être occultée. En effet, d’après la définition des maladie psychomatiques, ces dernières peuvent avoir des sources psychiques. L’essentiel est de rechercher dans la vie de la personne une source de stress qu’elle ne gère pas, en particulier lorsqu’il n’existe aucune autre cause évidente au problème. En traitant le stress sous-jacent et la dépression, il est également possible de guérir les problèmes physiques.

Cela ne veut pas dire que les symptômes physiques que vous ressentez ne devraient être traités que du point de vue de la santé mentale. Comme indiqué, les symptômes physiques de la maladie psychosomatique sont réels. La douleur que vous ressentez dans votre cou ne se ressent pas seulement dans votre cerveau, mais le stress auquel vous êtes confronté peut entraîner une véritable inflammation des muscles de votre cou.

Traitement des maladies psychomatiques, ce qu’il faut connaître

S’il est important de remonter et de traiter le problème à la racine causant la maladie psychomatique, il est également important de gérer les symptômes réels jusqu’à ce que vous ayez la possibilité de traiter les problèmes en amont. Pour ce faire, pensez qu’une maladie psychosomatique est comme l’inondation causée par la rupture d’un barrage.

L’étape la plus importante dans la prévention des inondations consiste à réparer le barrage. Cependant, il est également important de gérer les inondations qui se sont produites en aval lors de la réparation du barrage. En d’autres termes, vous devrez peut-être essayer un massage, une thérapie physique ou la prise d’un anti-inflammatoire en même temps que vous commencez à faire face au stress qui a causé ce problème.

Le stress, l’un des facteurs de la maladie psychomatique

La première étape consiste à apprendre à reconnaître les situations de stress extrême. Un simple test pour déterminer si vous vous sentez stressé : prenez vos deux mains et touchez votre cou. Si vos mains sont nettement plus froides que votre cou, vous êtes stressé. S’ils sont chauds, vous êtes détendu. Les autres signes de stress comprennent : les mains moites, les muscles tendus, les fourmillements dans le ventre ou encore un rythme cardiaque accéléré.

Apprenez à reconnaître les signes de stress qui vous sont propres. Chez les femmes, les signes de stress incluent souvent la fatigue malgré le repos, l’irritabilité, les ballonnements abdominaux, voire des modifications de vos règles.

Les signes et les symptômes de stress chez les hommes sont plus susceptibles de comprendre une douleur à la poitrine, une pression artérielle élevée et des modifications de la libido. Les symptômes du stress varient également selon l’âge. Les signes de stress chez un adolescent peuvent facilement être omis pendant l’angoisse normale de l’adolescence.

quelle maladie : diagnostique

Quel traitement adopté pour mieux supporter les maladies psychomatiques

Vous souffrez d’une maladie psychomatique, voici quelques thérapies que vous pourrez adopter :

  • Parler à quelqu’un de confiance
  • Rejoindre un groupe de soutien
  • Effectuer des techniques de relaxation
  • Prendre du temps pour vous-même.
  • Prendre une pause de la situation dans laquelle vous vous trouvez
  • Essayez une tisane anti-stress
  • Prendre soin de sa santé en mangeant bien, en faisant de l’exercice et en ne fumant pas
  • Être honnête avec ceux qui vous entourent
  • Faire quelque chose de bien pour les autres