Surveiller son alimentation 

S’il y a un élément important dans la vie, c’est la santé. Comme l’affirme un vieil adage africain, « la santé est une richesse ». Quelle que soit la classe, le statut social, etc., il est particulièrement important d’avoir une bonne santé. Un moindre trouble sur son organisme a le pouvoir de déstabiliser le quotidien et d’ôter le bien-être ainsi que la joie de vivre d’une personne. Alors, avant toute chose, il est primordial de préserver une bonne forme. Mais comment y parvenir ? Voici nos conseils.

Surveiller son alimentation

Le bien-être et la santé sont basés sur une bonne alimentation. Celle-ci joue un rôle fondamental au quotidien. Le sacro-saint « prendre au moins 5 fruits et légumes par jour » est la règle d’or à respecter pour maintenir une bonne forme. Ces aliments contiennent tous les nutriments et éléments nécessaires pour protéger l’organisme contre les maladies.

Bien manger consiste également à limiter la consommation de certaines nourritures comme les aliments trop salés, trop sucrés et trop gras. De même, il est nécessaire de limiter les nourritures trop épicées.

Et bien sûr, l’alimentation doit toujours comprendre 1,5 l d’eau par jour. Elle est importante pour maintenir une bonne hydratation du corps. L’eau est aussi un élément vital qu’il ne faut pas négliger.

Bien dormir

Bien dormir est différent de se coucher sur le lit. Il s’agit plutôt de passer au moins 8 h à dormir profondément. En sachant que le sommeil se divise en plusieurs parties, la plus importante d’entre elles est le sommeil réparateur. Il permet de donner le temps à l’organisme de se réparer. Ainsi, celui-ci évacue la fatigue et le stress qui ont été accumulés dans la journée. Il donne aussi l’occasion aux cellules de se renouveler. Il est donc important d’avoir un sommeil de qualité.

Pour y parvenir, plusieurs conditions doivent être réunies : la température, la luminosité, l’aération, etc. Tout doit permettre au corps de se relaxer complètement. Il est alors nécessaire de bien choisir tous les équipements de la literie, la lumière dans la chambre à coucher, etc.

En outre, il faut éviter de regarder un écran (d’un smartphone, d’un ordinateur, d’un poste téléviseur, etc.), au moins 30 mn avant de se coucher. Cela permet d’éviter de subir les effets de la lumière bleue qui nuit le sommeil.

Faire des exercices physiques

Les activités physiques sont indispensables pour garder la ligne mais aussi pour maintenir le bon fonctionnement des organes et de tout l’organisme. En effet, le sport est un des éléments qui permettent d’optimiser la longévité, d’améliorer la santé mentale, d’évacuer le stress et d’amoindrir voire de supprimer les risques de maladies chroniques.

L’OMS affirme que la sédentarité fait partie des causes des décès prématurés dans le monde. A défaut d’une pratique sportive régulière comme la natation, la danse, etc., il est recommandé de faire des marches d’environ 30 minutes par jour à un rythme soutenu. Cela permet d’aider l’organisme à mieux se porter.

Supprimer du quotidien l’alcool et le tabac

Certes, l’alcool pourrait être nécessaire selon certains professionnels. Cependant, il ne peut pas être consommé tous les jours. Il fait partie des produits qui nuisent à la santé malgré le fait qu’il puisse s’attaquer à plusieurs organes du corps dont le foie, l’estomac ou encore la rate. De même, le tabac est aussi à éviter. Tous les deux ont les mêmes conséquences pour l’organisme.

bonne santé

Pratiquer la méditation

Si cette activité est très pratiquée en Orient, elle l’est moins en Occident. Et pourtant, c’est une des pratiques les plus favorables à l’obtention d’une bonne santé. Elle a plusieurs bienfaits pour l’organisme. Elle aide à réduire voire supprimer le stress. Sachant que ce dernier provoque divers troubles, savoir le gérer est donc très bénéfique pour une bonne santé.

Des études faites en 2015 et dont les résultats ont été publiés dans la revue médicale The Lancet, affirment également que la méditation en pleine conscience aurait un impact sur la dépression et d’autres troubles pouvant atteindre le bien-être et la santé.

La méditation peut être combinée avec la pratique du yoga. Ces deux disciplines permettent d’atteindre les mêmes objectifs.

Rire le plus souvent possible

Comme le disait Voltaire « j’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé », le rire a son lot de bienfaits pour l’organisme. Plusieurs recherches scientifiques soutiennent ce dire. En effet, le rire aurait un effet positif pour réduire non seulement le stress et l’anxiété mais aussi les tensions. Il pourrait donc améliorer la santé physique et mentale.

Au niveau du cerveau, le rire permet de libérer plus de dopamine, une substance qui favorise le bien-être et le plaisir. Ainsi, une minute de fou rire serait l’équivalent de 45 minutes de relaxation.

Faire des activités qui permettent d’être heureux

Avec un rythme « métro, boulot, dodo », il est fort probable de finir par être dépressif. De temps en temps, chaque personne a besoin de faire quelque chose qui lui plait, qui lui passionne particulièrement. Cela peut être une activité sportive ou autres comme la lecture, le chant, le dessin, la peinture, etc.

Il est donc nécessaire de se donner le temps de vivre de sa passion. Cela permet de garder une bonne forme physiquement et mentalement et de se libérer du stress au quotidien.

Voyager !

Faire un voyage permet de s’ouvrir au reste du monde et de sortir de son cocon. A travers les découvertes diverses, l’esprit devient plus ouvert et donc plus réceptif. Cela permet également d’avoir une sensation de plaisir et de joie énorme qui est particulièrement importante pour une bonne santé.

De plus, en voyageant, une personne peut aussi oublier ses petits soucis et les tracas dans son quotidien. Pour sa santé mentale en particulier, c’est une sorte d’évasion et de parenthèse qui permet de se libérer et de se ressourcer. En revenant d’un voyage, elle peut donc être plus lucide et plus en forme pour faire face à nouveau à la vie et à la réalité. Elle a plus d’énergie, plus de joie de vivre et donc plus de force.