rhinoplastie

Depuis quelques années, la chirurgie plastique est devenue chose courante. Plusieurs personnes ont recours à cette opération dont le but de corriger des petits défauts divers. Parmi ces pratiques, il y a la rhinoplastie, une opération du nez. En France en particulier, environ 15 000 personnes l’effectuent chaque année. Partout dans le monde, c’est la 5e opération esthétique la plus pratiquée. Mis au point sur ce sujet.

La rhinoplastie c’est quoi ?

Opération vedette du moment, la rhinoplastie est une technique de chirurgie esthétique qui concerne le nez. Elle consiste à le modifier en fonction des besoins de la personne. Elle a pour but de corriger les disgrâces qui peuvent être congénitales ou bien consécutives au vieillissement ou malgré un traumatisme subi par le sujet. Ainsi, il est donc possible de distinguer deux différentes catégories de cette opération. Ce sont :

  • la rhinoplastie esthétique qui a comme objectif d’apporter des modifications au nez et qui touche principalement la partie osseuse donc, la partie inférieure mobile dite cartilagineuse.
  • la rhinoplastie fonctionnelle qui a pour but de faire un redressement de la cloison pour mieux faciliter la respiration.

Dans les deux cas, l’opération peut permettre de redresser, raccourcir ou réduire la hauteur ou la largeur du nez dans ses deux structures cartilagineuse et osseuse. Il est possible de combiner les deux opérations et les réaliser en simultanéité. On parle alors de « septo-rhinoplastie ».

Les personnes qui choisissent de faire une rhinoplastie peuvent aussi demander une autre forme d’opération esthétique comme la modification du menton ou génioplastie.

Bien qu’il s’agisse d’une intervention pouvant être pratiquée par tout le monde, le mieux est d’attendre la fin de la croissance avant de la réaliser (soit après 18 ans environ).

Comment se passe la rhinoplastie ?

La rhinoplastie est toujours précédée par une séance de consultation. Elle consiste à bien cerner les attentes du patient. Ce dernier doit donner toutes les informations permettant au professionnel de bien déterminer ses désirs et le changement qu’il envisage. Pour cela, il est nécessaire de travailler avec des photographies médicales noir et blanc. Après avoir photographié le patient, le chirurgien fait un examen de son nez et cela, sous tous les angles. Cette technique permet de réaliser des simulations ou morphing. Il faut noter cependant que ces simulations de face ne sont pas très précises. Néanmoins, elles permettent d’avoir une sorte d’aperçu du résultat final en version 2D ou 3D.

Le praticien donne toutes les explications nécessaires concernant l’intervention et le patient peut poser toutes les questions qui lui viennent à l’esprit.

Il est possible de faire le remodelage du nez par voie fermée en faisant des incises au niveau des narines ou bien par voie ouverte. Cette dernière laisse une petite cicatrice à la base du nez ainsi que sur les ailes si ces derniers sont touchés.

Tout se fait sous anesthésie. Alors normalement, le patient ne doit rien sentir jusqu’à ce que les effets des produits disparaissent.

Après l’opération, le patient doit prévoir au moins 10 jours de congé. Il doit rester chez lui pour éviter de mettre la plaie en contact des salissures et des éléments pouvant l’agresser dehors. Il est aussi nécessaire d’avoir un maquillage bien couvrant en cas de sortie.

La rhinoplastie ultrasonique, c’est quoi ?

La rhinoplastie ultrasonique est une pratique en test depuis quelques années. Elle a déjà été présentée au congrès de la Société française de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. Elle consiste à faire un remodelage de la partie osseuse du nez en utilisant des équipements à ultrasons ayant une taille bien inférieure par rapport aux instruments classiques.

La rhinoplastie ultrasonique a l’avantage de permettre un résultat plus précis. Ainsi, les risques de casser l’os au mauvais endroit sont donc particulièrement réduits. Cette nouvelle technique ne modifie également ni les vaisseaux, ni la peau. Alors, les conséquences sont plus brèves. Toutefois, cette méthode est plus lente à réaliser et donc, plus onéreuse.

rhinoplastie ultrasonique

Quand avoir recours à cette opération ?

En principe, la rhinoplastie n’est pas une opération lourde. Cependant, les résultats sont irréversibles. Après sa pratique, il n’est plus possible de retrouver son nez d’origine. Il est donc nécessaire de bien réfléchir avant sa réalisation. C’est d’ailleurs pour cela que les praticiens organisent généralement deux séances de préparation avant l’opération. Au cours de ces deux rendez-vous, le professionnel donne toutes les informations à connaitre à propos de l’intervention. Il s’assure également qu’il n’y a pas de contre-indications médicales particulières pour l’opération. Cela peut être un traitement avec des médicaments spécifiques qui pourront réagir à l’anesthésie, un problème d’allergie, etc. Il renseigne également le patient sur l’intensité de la gêne.

Le praticien demande également au patient si la décision a vraiment été réfléchie et non prise sur un coup de tête. C’est seulement quand tout est sûr, que le chirurgien fixe enfin une date pour la réalisation de l’opération.

En général, tout le monde peut avoir recours à une rhinoplastie. Le chirurgien peut tout de même décider si l’opération est vraiment utile et faisable ou non. C’est justement pour cette raison qu’il faut s’adresser à un vrai expert dans le domaine.

Combien coute une opération de rhinoplastie ?

Une intervention en rhinoplastie coute entre 4 000 et 5 000 euros. Les prix peuvent varier en fonction de l’institut ou du chirurgien. Il faut noter qu’en France, seules les rhinoplasties fonctionnelles c’est-à-dire celles qui ont pour but de résoudre un problème relatif à la santé, qui sont prises en charge par l’Assurance Maladie.

Les rhinoplasties à visée esthétique n’obtiennent donc pas de remboursement.

Une rhinoplastie sans chirurgie, c’est possible ?

L’utilisation du bistouri pour faire une modification de l’aspect du nez peut être évitée. Les résultats obtenus peuvent cependant, ne pas être définitifs. La technique appliquée une rhinoplastie médicale. Elle consiste à injecter de l’acide hyaluronique dans le nez dont le but d’augmenter son volume. Il est aussi possible d’utiliser de la toxine botulique. Celle-ci permet de figer une partie des muscles et ainsi optimiser l’esthétique du nez. Les effets de ces deux produits durent entre 6 et 18 mois.