Quel est le matériel de base pour une infirmière à domicile ?

Les infirmiers et infirmières DE, c’est-à-dire diplômés d’État, sont de plus en plus nombreux à quitter le milieu hospitalier pour se tourner vers le libéral. Beaucoup d’entre eux choisissent d’être infirmière à domicile, et ce, pour de multiples raisons. Il y a, en effet, beaucoup d’avantages à se mettre en libéral mais cela nécessite un minimum d’équipements et de matériels. 

Le matériel de base pour surveiller les patients

Un peu comme la sacoche du médecin, l’infirmière va devoir s’équiper afin d’ausculter au mieux le ou la patiente : on parle ici de thermomètre pour prendre la température, de stéthoscope pour écouter le cœur, de tensiomètre pour prendre la tension… Il y a aussi toute une série de cotons, seringues, désinfectants, etc. afin de procurer certains soins en particulier. C’est la base pour surveiller l’état d’un patient, mesurer les constantes comme on dit, et tout ce matériel tient dans une sacoche ou un sac à dos. Et d’ailleurs, cet équipement peut aussi servir à une aide à domicile qui peut être amenée à effectuer les premiers soins.

Du matériel spécial pour des suivis particuliers

De temps en temps, il est utile de s’équiper de draps d’examen médical qui peuvent servir dans de nombreux cas. Si il y a un soin complexe pour un pansement important, mieux vaut protéger le lit du patient avec un tel drap. Cela peut aussi servir en cas de séance de kiné pendant laquelle l’infirmière va masser et détendre le ou la patiente. Les draps d’examen médical servent également beaucoup aux sages-femmes qui surveillent des grossesses à domicile. 

Important aussi côté équipement : se munir d’une poubelle spéciale pour les déchets dits dangereux qui ne se jettent pas dans les poubelles classiques : aiguilles, seringues usagées, etc. Et pour les infirmières qui réalisent des prélèvements à apporter ensuite au laboratoire, une poche isotherme est vivement recommandée pour transporter au mieux les échantillons.