Le cannabidiol (CBD) est un cannabinoïde non toxique présent dans le chanvre. Il a pendant longtemps été utilisé comme anxiolytique et comme traitement palliatif contre plusieurs troubles du sommeil. Le cannabidiol interagit avec de nombreux types de récepteurs différents dans le cerveau, notamment les récepteurs cannabinoïdes. Les interactions entre le CBD et ces récepteurs aident à réguler différentes fonctions telles que le sommeil, l’anxiété et l’humeur.

Par conséquent, de nombreuses études scientifiques ont été menées pour étudier les utilisations potentielles du CBD dans le traitement de divers troubles du sommeil. Ainsi, on en sait un peu plus sur les mécanismes d’action de ce composé et son impact sur le sommeil humain. Nous présentons ici les propriétés du CBD utilisées dans le traitement des troubles du sommeil.

Tour d’horizon sur les différentes phases du sommeil

Avant d’explorer les différentes propriétés du CBD sur l’insomnie et les troubles du sommeil, il peut s’avérer bénéfique de mieux appréhender les différentes phases du sommeil. Le temps de sommeil est en effet composé de différents cycles successifs. Il s’agit de la phase d’endormissement, de la phase de sommeil profond et lent puis du sommeil paradoxal.

La première phase citée précédemment n’est rien d’autre que le sommeil lent et léger : c’est la phase du lâcher-prise. Au cours du sommeil lent et profond, on assiste à un ralentissement du rythme cardiaque et à une diminution de la température corporelle.

Au cours de cette phase, le cerveau est moins réceptif aux stimulus extérieurs. Il est donc difficile de se réveiller. Le sommeil paradoxal est caractérisé par une accentuation de l’activité cérébrale. Le corps, totalement relâché, est immobile. C’est la phase du sommeil où l’on rêve le plus.

Action du CBD sur les troubles du sommeil

Avec le nouvel essor des biosciences, le lien entre le sommeil profond et le cannabidiol est désormais établi.

Le CBD possède en effet des propriétés qui agissent sur les troubles du sommeil et l’insomnie. Cette molécule apaise le corps et l’esprit, réduit l’anxiété et le stress, régule le cycle circadien et interagit avec le système endocannabinoïde.

Les personnes souffrant de divers troubles de sommeil et d’insomnie peuvent donc consommer du CBD pour dormir en toute quiétude. Des consommateurs des produits dérivés du CBD ont affirmé qu’ils s’endormaient plus facilement comme vous pouvez vous en rendre compte sur cette page. De plus, les réveils nocturnes étaient moins récurrents.

Le cannabidiol induit une amélioration du sommeil profond

Comme nous l’avons évoqué précédemment, le sommeil est subdivisé en plusieurs cycles successifs, dont le sommeil profond. Il est sans doute le plus important de tous, car il permet à l’organisme de se régénérer grâce à divers procédés psychiques et physiologiques que le corps orchestre au cours de la nuit. Au cours de cette phase, le moindre déséquilibre peut induire un sommeil de mauvaise qualité.

C’est donc au cours de cette phase que le CBD entre en jeu. Cette molécule est en effet connue pour réguler l’homéostasie de l’organisme. Elle ajuste aussi les paramètres tels que la digestion, la température corporelle, le rythme respiratoire et cardiaque.

En se fixant sur les récepteurs CB 2 et CB 1, le CBD exerce une action relaxante sur le corps et améliore ainsi la qualité du sommeil. Enfin, le CBD agit sur les fonctions cérébrales pour restreindre le temps de sommeil paradoxal, souvent à l’origine des crises de parasomnie.