plante ayurvédique

Si nous sommes en bonne santé la plupart des jours de l’année, c’est grâce au travail de nos défenses naturelles. Toutefois, pendant l’hiver, elles s’affaiblissent et nous tombons facilement malades. Heureusement, il existe des remèdes naturels qui renforcent notre système immunitaire, des remèdes traditionnels utilisés depuis des millénaires comme les plantes ayurvédiques en Inde.

Dans cet article, nous parlerons principalement de deux plantes ayurvédiques qui ont fait leurs preuves : le Guduchi et l’Andrographis.

Le guduchi et ses vertus

Portant le nom scientifique Tinospora cordifolia, le guduchi, originaire d’Inde, se traduit par immortel. Ce qui fait que cette plante tient une place importante dans la médecine ayurvédique. Elle se reconnaît par ses grandes feuilles prenant la forme d’un cœur. Réputées immunostimulantes, toutes les parties de la plante sont utilisées, des racines aux feuilles, pour apporter plus de protection à notre organisme.

Utilisation et bienfaits

Les anciens voyaient en cette plante un véritable élixir de vie. Ses bienfaits sur notre organisme sont multiples. Riche en vitamines, tanins, et minéraux, cette plante qui renforce votre système immunitaire est votre principal allié contre le vieillissement, le rhume, les problèmes cutanés, les maux d’estomac, l’indigestion, la toux, la fièvre et bien d’autres encore.

Les poudres de ses plantes séchées sont surtout utilisées pour soulager les douleurs inflammatoires. À part le renforcement de nos défenses naturelles, cette plante aide à calmer notre stress tout en augmentant notre faculté de concentration et revitalise notre corps en cas d’importante fatigue.

défense naturelle

L’andrographis, la plante ayurvédique peu connue en France

L’andrographis, communément appelé la chirette verte, est une plante ayurvédique encore peu exploitée par les scientifiques. Originaire d’Inde, son utilisation est aussi très répandue dans la médecine traditionnelle chinoise, d’où son nom d’échinacée chinoise. Bien que la plante soit encore sous-exploitée, ses nombreuses propriétés sur notre organisme font l’unanimité. En tant que plante de l’immunité, elle est utilisée depuis des siècles contre les infections virales en période hivernale comme le rhume, la toux ou la grippe.

Utilisation et bienfaits

La chirette verte est surtout recommandée pour prévenir les infections virales au niveau des voies respiratoires. Certaines études récentes affirment qu’elle a également des propriétés antibactériennes, très efficaces contre la surinfection bactérienne, des propriétés protectrices vis-à-vis du système nerveux et du foie et aussi des propriétés thérapeutiques. Elle stimule l’appétit, les fonctions des voies biliaires et digestives, et supprime les toxines présentes dans les poumons, les voies urinaires et la gorge.

Bref, les plantes ayurvédiques font aujourd’hui l’objet de plusieurs études scientifiques pour vérifier ses bienfaits sur notre organisme. Ce qui est certain, c’est qu’elles sont de véritables immunostimulants favorisant notre santé et bien-être. Leur consommation se répande de plus en plus en Europe comme en France. Elles sont surtout recommandées pendant la saison hivernale. Toutefois, n’oubliez pas de consulter votre médecin avant d’en consommer. Ces remèdes naturels ne sont en aucun cas des médicaments.