traitement calvitie par une greffe

Les hommes aussi peuvent souffrir de certains complexes. Et s’il y a bien un mal qui touche de nombreux hommes, c’est bien celui de la calvitie. Si certaines personnes le vivent plutôt bien, pour d’autres, il peut s’agir d’un véritable calvaire, surtout quand les premiers signes se présentent relativement tôt. Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreux traitements possibles pour lutter efficacement contre la calvitie. Parmi les plus efficaces, on peut compter sur la greffe capillaire robotisée. De quoi s’agit-il et comment ça marche ? Explications dans cet article.

La calvitie : comment et pourquoi ?

La calvitie est un mal le plus souvent masculin. Les premiers signes se traduisent généralement par une perte de cheveux importante. En règle générale, on note un dégagement progressif au niveau du front, mais aussi du dessus des tempes ou encore du somment du crâne. Il existe aujourd’hui des traitements très efficaces, que l’on peut découvrir sur https://www.the-clinic.fr.

Qu’est-ce qui explique la calvitie ? Le plus souvent, il s’agit d’un excès héréditaire d’hormones mâles. Le principe est simple : les hormones en question vont accélérer le rythme de vie du cheveu, rendant donc sa chute bien plus rapide que prévu. Si cette cause est de loin la plus courante, elle n’est cependant pas la seule. Une angoisse prolongée ou encore un stress intense peuvent également favoriser la perte des cheveux, au même titre qu’une alimentation déséquilibrée et hasardeuse. Dans certains cas, on peut aussi citer des carences en vitamines H ou encore B6.

Le robot Artas : la révolution de la greffe capillaire

Heureusement pour la gente masculine, il existe aujourd’hui plusieurs traitements extrêmement efficaces pour lutter contre la calvitie. C’est le cas de la greffe capillaire robotisée grâce aux robots Artas. Elle est notamment rendue possible grâce aux robots Artas. Ces machines sont, en effet, tout à fait capables d’effectuer une greffe capillaire robotisée en France. Grâce à cette technique, les interventions sont beaucoup plus rapides et nettement moins désagréables.

En règle générale, l’opération se déroule en ambulatoire. Son taux de réussite ? Il peut aller jusqu’à 90 %. Concrètement, l’intervention consiste à redistribuer les cheveux qui restent sur les hommes qui sont victimes de pelade. Il s’agit donc d’extraire des unités de follicules pileux à partir d’une zone donneuse.

operation sur une calvitie par une greffe
Comment se déroule l’opération ?

Avant de procéder à une telle intervention, il faut réaliser plusieurs tests de santé. Lorsqu’une opération est validée, et qu’un jour est choisi, il n’est pas nécessaire d’adopter un régime spécial. Par ailleurs, il ne vaut mieux pas rester à jeun.

Pour la toilette, il est recommandé de se laver les cheveux avec de la bétadine scrub. Il ne faut appliquer aucun autre produit capillaire tel que de la cire, du gel, ou encore du spray. L’anesthésie locale est appliquée par mésothérapie. Le camouflage des cicatrices se fait par la suite via de fines bandelettes.

Une fois que le patient est prêt, on commence par extraire tous les follicules qui sont nécessaires à la réimplantation. Ensuite, le robot Artas détermine combien de cheveux doivent être fournis. Il s’agit d’une étape extrêmement importante qui permet de connaître le volume de cheveux à gérer afin de résoudre au mieux la calvitie.

Le patient peut ensuite rentrer chez lui le jour même, mais les zones incisées ont toutefois besoin de quelque temps pour cicatriser. Un suivi régulier est ensuite organisé afin de vérifier l’évolution des cheveux qui ont été implantés. On trouve d’autres informations à ce sujet dans cet article.

Quels autres traitements existent ?

Il existe d’autres traitements pour lutter contre la calvitie, qui peuvent être efficaces si cette dernière est liée à un agent extérieur comme la prise d’un médicament ou une carence en vitamines. Dans le cas où la calvitie est liée à un excès d’hormones, c’est la greffe de cheveux qui est la plus préconisée. Ensuite, on pourra s’atteler à régler d’autres problèmes plus légers, comme le camouflage des cheveux blancs, par exemple.