Que doit on faire si son chien a de la fièvre

La fièvre est un symptôme, pas une maladie. Son apparition est la manifestation de troubles internes tant chez l’homme que chez l’animal et ne doit pas être pris à la légère. Ses causes peuvent être très variées et de nombreuses maladies risquent à un moment de leur développement de faire monter la température interne du chien. La prise en charge rapide des causes de la fièvre est alors indispensable à une bonne rémission chez ces animaux très sensibles à la chaleur.

Savoir repérer les signes qui prouvent que son chien a de la fièvre nécessite de s’informer un minimum car nos animaux domestiques réagissent de manière différente à l’apparition de ce symptôme. Nous listerons ici les différents signaux à prendre en compte et les causes qui les sous-tendent. Par ailleurs, nous préciserons les bonnes pratiques à adopter pour soulager la fièvre et les mesures à prendre en cas d’urgence.

Les causes de la fièvre chez le chien

On considère qu’un chien présentant une température supérieure à 39,2°C est en état de fièvre. Ce moyen de défense déclenché par le cerveau pour se protéger des invasions bactériennes peut être causé par de nombreuses maladies. Parmi elles, on peut citer les maladies infectieuses comme les gastrites, les infections urinaires ou les bronchites. Les parasites, dont les tiques, et les virus sont également à l’origine de fortes poussées de fièvre.

Rappelez-vous que la fièvre n’est qu’un outil de défense pour le corps. En augmentant sa température, l’animal active ses défenses immunitaires et promeut une réponse rapide de son organisme à l’agression dont il est l’objet. Les risques apparaissent lorsqu’elle persiste, qu’elle devient chronique ou que la température monte trop haut. Dans ce cas, il devient indispensable de trouver un vétérinaire compétent qui puisse traiter rapidement les causes de la fièvre.

déceler la fièvre chez le chien

Comment déceler la fièvre chez le chien ?

Avant de pouvoir agir, il est important de déceler les signes d’apparition d’une fièvre suspecte chez votre chien. Au dessus de 39,2°C, son corps est en surchauffe. Vous pouvez utiliser un thermomètre rectal pour avoir une idée précise et fiable de sa température. Des signes de fébrilité, tremblements, perte d’appétit ou tout autre comportement inhabituel doivent vous alerter. L’observation du comportement général de votre animal est déterminante pour une prise en charge efficace de son mal.

Dans le domaine de la santé, il est préférable d’être prudent, d’être préventif et prendre une mutuelle. En effet, les risques liés à une fièvre trop durable sont bien réels et peuvent engendrer de nombreuses affections potentiellement coûteuses. Prenez garde aux troubles alimentaires, vomissements, diarrhées, yeux vitreux ou truffe sèche. Tous ces symptômes pourraient être le résultat d’une infection à traiter rapidement.

Que faire lorsque son chien a de la fièvre ?

Lorsque son chien a de la fièvre, le premier réflexe du propriétaire est de tenter de la faire diminuer. Rappelez-vous que la fièvre est une outil de défense de l’organisme et qu’il peut être contre-productif de faire trop diminuer la température de son corps. N’utilisez donc jamais d’eau glacée. Préférez lui une serviette humidifiée à l’eau tiède et séchez bien votre chien après l’avoir tamponné.

Incitez le à boire plus, en lui servant un bouillon de légumes par exemple mais ne lui donnez jamais de médicaments prévus pour l’utilisation humaine comme le Paracétamol. Son effet pourrait être diamétralement opposé à celui espéré. Enfin, si la fièvre persiste ou monte au dessus de 40°C, il sera indispensable de consulter un vétérinaire rapidement pour le maintenir en bonne santé.